in ,

Un vidéaste capture à merveille la foudre dans le ciel des grandes plaines américaines

Crédits : capture timelapse Transient

Vidéaste de talent et chasseur de tempêtes, Dustin Farrell a créé Transient, un timelapse exceptionnel nous offrant à voir un phénomène hypnotisant, la foudre frapper le ciel des plaines aux États-Unis.

Dustin Farrell est un vidéaste spécialisé dans la réalisation de timelapses. La dernière de ses productions est à la fois magnifique, hypnotisante et impressionnante. Baptisé « Transient », ce timelapse compile des images de la foudre traversant le ciel pour s’écraser sur le sol des grands espaces des États-Unis.

Pour capturer ces plans absolument magnifiques, Dustin Farrell a passé pas moins de 30 jours à arpenter l’Arizona, faisant un détour par les grandes plaines où il a pu capturer l’orage super cellulaire que l’on peut apercevoir dans le film. Au total, il aura parcouru environ 20 000 miles pour obtenir les images suffisantes à la réalisation de cette vidéo, soit à peu près 32 000 kilomètres.

« C’est une compilation des meilleurs clichés de mes aventures de l’été 2017. La plupart des images de foudre ont été capturées en raw non compressé à 1 000 images par seconde avec notre Phantom Flex4K. Cet été, j’ai chassé pendant plus de 30 jours et j’ai parcouru 20 000 milles. Mon respect et mon admiration pour les chasseurs de tempêtes sont devenus encore plus forts cette année. C’est l’un des projets les plus difficiles que j’ai jamais tenté dans ma carrière. À plusieurs reprises, je me suis senti mal à l’aise, que ce soit mentalement ou physiquement. Poursuivre les tempêtes avec un Phantom Flex4K est stressant même quand tout va bien » déclare-t-il sur sa page Vimeo.

En effet, durant cette quête, l’homme est passé par de nombreux états émotionnels, de la joie d’avoir pu capturer l’image parfaite à la déprime suite à une journée qui a mal tourné. Sur la trentaine de jours de chasse d’orages et d’images, il en a notamment compté plus d’une dizaine où il est rentré bredouille. Mais lorsque l’on voit ce résultat époustouflant, on se dit que ça valait le coup…