in

Victime de la pollution marine, une tortue se fait retirer une paille de 10 cm enfoncée dans sa narine

Crédits : Capture vidéo / Youtube / The Leatherback Trust

Des biologistes marins ont volé au secours d’une tortue olivâtre qui souffrait d’un corps étranger enfoncé dans sa narine gauche. À l’issu d’une douloureuse opération qui dura 8 longues minutes, les scientifiques réussirent finalement à retirer de la cavité nasale de l’animal une paille en plastique de 10 cm de long (!). Une séquence choc qui offre néanmoins une parfaite illustration des nombreuses victimes animales que peut engendrer la pollution de nos mers et océans…

Triste bilan : chaque année, ce ne serait pas moins de huit millions de tonnes de déchets plastiques qui finiraient dans les mers et les océans. Une pollution qui n’est pas sans avoir des conséquences désastreuses sur la faune et la flore, comme en atteste l’affligeante mésaventure qui est récemment arrivée à une tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea).

Un groupe de biologistes marins ont en effet découvert, au large des côtes du Costa Rica, une tortue de cette espèce semblant souffrir du fait d’un corps étranger enfoncé dans sa narine gauche. Débattant sur la meilleure chose à faire, les scientifiques en vinrent rapidement à la conclusion qu’il était nécessaire d’opérer l’animal sur place avec les moyens du bord. «Nous étions sur l’océan et à plusieurs heures de la côte, et encore plus loin de tout vétérinaire. De plus, nous aurions encouru une amende en ramenant la tortue puisque cela aurait outrepassé les droits qui nous étaient accordés pour notre recherche », a expliqué Christine Figgener, l’une des membres de l’équipage.

Ainsi, ne disposant ni d’anesthésiques, ni d’outils réellement appropriés, l’un des hommes prit l’initiative d’utiliser un couteau suisse pour retirer à vif ce que l’équipage avait prit en premier lieu pour un ver parasite. Pour autant, en commençant à l’extraire et à le découper, ils se rendirent rapidement compte que l’objet qui obstruait la narine de l’animal était en réalité une paille en plastique ! « Ne me dites pas que c’est une put*** de paille en plastique. C’est juste stupide !», peut-on ainsi entendre s’exclamer l’un des chercheurs dans la vidéo présente ci-dessous.

À l’issu de l’intervention qui dura pas moins de 8 longues minutes et durant lesquelles la tortue souffrit le martyre, les chercheurs réussirent finalement à retirer entièrement l’objet qui mesurait pas moins de 10 centimètres de long. Selon les scientifiques, les saignements se seraient ensuite rapidement arrêtés et la tortue aurait regagné sa liberté après que la zone lésée ait été désinfectée. Une fin en définitive heureuse pour cette tortue qui aurait vraisemblablement pu mourir d’avoir un tel objet enfoncé si profondément dans la narine.

Espérons au moins que les images éprouvantes de cette opération serviront à sensibiliser le plus grand nombre sur l’importance de ne pas jeter des déchets sur la plage ou dans la mer…

Sources : Telegraph, Sciencemag