in

Le ver plat de Nouvelle-Guinée débarque sur les côtes américaines et inquiète les chercheurs

Crédits : Shinji Sugiura / Wikipédia

Le Platydemus manokwari, plus communément appelé ver plat de Nouvelle-Guinée, continue d’envahir les Caraïbes et serait même arrivé jusqu’à la Floride. Il fait partie de la liste des 100 espèces exotiques envahissantes les plus néfastes au monde et menace certaines espèces endémiques d’escargots.

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par Jean-Lou Justine, professeur au Muséum national d’histoire naturelle, a été chargée d’étudier le comportement du Platydemus manokwari, la seule espèce de plathelminthe terrestre figurant dans la liste des 100 espèces exotiques envahissantes les plus néfastes au monde. Originaire de Nouvelle-Guinée, ce ver de cinq centimètres en moyenne de long et 5 millimètres de large gagne du terrain et inquiète les chercheurs, car il serait responsable de la disparition de plusieurs espèces d’escargots endémiques, le ver se nourrissant presque exclusivement de mollusques.

« Dans des îles de la Polynésie française, on compte déjà des dizaines d’espèces d’escargots endémiques (que l’on ne trouve que dans ces endroits) qui ont disparu. C’est une perte énorme pour la biodiversité. Si le ver plat pullule, ce sera encore pire » explique Jean-Lou Justine contacté par La1ère. Selon les scientifiques, la prolifération du ver serait une menace pour la biodiversité entière. Après les escargots, le ver s’attaquerait au sol et le rendra moins fertile.

Continuant sa progression vertigineuse, le ver vient d’atteindre les côtes américaines, en Floride plus précisément. Une découverte jugée très préoccupante par les chercheurs. « Jusqu’à présent, les territoires infestés étaient pour la plupart des îles. Or la propagation de l’espèce d’île en île est limitée. Au contraire, les vers plats maintenant établis en Floride, en Amérique continentale donc, ne seront pas soumis à ces limitations. Ils peuvent facilement être transportés passivement avec des plantes infestées, des parties de plante ou du sol ».

Source : La 1ère

– Illustration principale : Pierre Gros — Justine, J.-L., Winsor, L., Gey, D., Gros, P. & Thévenot