in

Vénus s’apprête à nous offrir un magnifique spectacle

Crédits : Pixabay / GooKingSword

Avec un rapprochement entre Vénus et la Terre équivalent à 1,1 kilomètre par jour actuellement, l’éclat de notre voisine dans le ciel nocturne augmente considérablement. Un spectacle céleste qui devait être à son apogée le 20 février prochain.

Jusqu’au 20 février prochain, il n’y aura besoin ni de jumelles ni de télescope pour repérer le spectacle que nous réserve Vénus. Nos yeux seuls suffiront à l’admirer. En effet, Vénus et la Terre, respectivement deuxième et troisième planètes en partant du Soleil, sont en train de se rapprocher à vitesse grand V à raison de 1,1 million de kilomètres par jour. Le pic de ce rapprochement devrait être atteint le 25 mars prochain, la distance avec notre voisine sera alors plus que divisée par deux pour tomber à seulement 42 millions de kilomètres.

Jusque là, chaque soir on peut observer l’éclat de Vénus dans le ciel nocturne, quel que soit le site d’observation : en ville ou en pleine nature, la planète est très facile à repérer. L’éclat de Vénus va encore croître de près de 20 % avant d’atteindre son maximum vers le 20 février. « Pour les spécialistes, sa magnitude sera alors proche de – 4,7, soit un éclat vingt fois plus puissant que celui de Sirius, l’étoile la plus brillante de la sphère céleste », d’après Le Monde.

Après cette date et malgré un rapprochement, Vénus sera moins visible dans le ciel puisqu’à l’instar de la Lune ou de Mercure, Vénus peut être visible par croissant, pleine ou nouvelle. Nous sommes actuellement juste après le dernier quartier de Vénus et un croissant de plus en plus mince va se former durant les prochaines semaines.

Le timelapse ci-dessous réalisé par Guillaume Cannat a été capturé le 19 janvier dernier au sommet du mont Aigoual, dans le parc national des Cévennes. En voyant ce spectacle, on ne peut être qu’impatients de voir celui qui est annoncé pour le 20 février prochain.