in

ArianeGroup présente Susie, un vaisseau flexible et réutilisable

Crédits : ArianeGroup

La société européenne de lancement de fusées ArianeGroup prévoit d’amener des astronautes dans l’espace à bord d’un nouveau vaisseau réutilisable nommé « Susie ». L’annonce a été faite ce mardi au Congrès international d’astronautique de Paris.

L’Europe, pour demeurer un grand acteur du spatial, doit se donner les moyens de suivre le rythme des autres grands acteurs spatiaux. Il y a quelques mois, l’Union européenne visait déjà une stratégie spatiale plus agressive, soulignant la nécessité d’un accès autonome à l’espace au cours de la prochaine décennie. Une récente annonce faite par le géant européen du lancement de fusées – ArianeGroup (une joint-venture entre Airbus et Safran) – s’inscrit dans cette ambition.

ArianeGroup présente Susie

Ce mardi à Paris, les responsables de l’agence ont en effet présenté les croquis d’un nouvel étage supérieur destiné à effectuer des missions avec ou sans équipage sur des fusées Arianespace en orbite terrestre ou même vers la Lune (Arianespace est l’entité de lancement d’ArianeGroup). Ce vaisseau nommé Susie (Smart Upper Stage for Innovative Exploration) promet d’être flexible, réutilisable et modulaire. De quoi répondre aux exigences des futurs clients.

« Susie est un projet d’étage de fusée entièrement réutilisable« , écrit ArianeGroup dans un communiqué. « Il sera capable d’aller dans l’espace et d’y effectuer de nombreux types de missions différentes – qu’elles soient automatisées ou avec équipage – puis de revenir atterrir sur Terre« .

« Ce projet s’appuie sur tout le savoir-faire existant d’ArianeGroup et de l’industrie européenne. Il est cohérent avec les développements technologiques en cours ou à venir dans le domaine du transport et de la réutilisation de l’espace« , ajoute Morena Bernardini, responsable de la stratégie et de l’innovation d’ArianeGroup, dans la même déclaration.

susie
Illustration de Susie en orbite autour de la Terre. Crédits : ArianeGroup
susie
Illustration de Susie arrimée à une station orbitale.
susie
Illustration du vaisseau Susie en train d’atterrir sur Terre. Crédits : ArianeGroup

Un vaisseau « couteau-suisse »

Les futures missions pour lesquelles Susie pourrait être envoyée comprennent l’entretien des satellites, la fabrication d’installations orbitales, la gestion des débris spatiaux ou encore le portage de fret aux astronautes lors de missions dans l’espace lointain. La version avec équipage du vaisseau pourra également transporter jusqu’à cinq astronautes.

Cet étage supérieur – environ douze mètres de haut pour cinq mètres de large – sera conçu pour s’adapter à la fusée Ariane 6, qui opérera son premier vol dès l’année prochaine. Dans cette configuration, le vaisseau remplacera la coiffe (le nez) de la fusée. Il pourra aussi être utilisé sur une future génération de lanceurs lourds réutilisables européens.

Pour l’heure, on ignore quand ce vaisseau sera opérationnel, mais il s’agit d’un véritable coup de collier de la part des Européens dans le domaine spatial.