in

Il va lancer une fusée dans deux semaines pour tenter de prouver que la Terre est plate

Crédits : Photo Facebook / Page Mad Mike Hughes

Aux États-Unis, un homme persuadé qu’il existe un grand complot pour nous cacher que la Terre est en réalité plate compte lancer sa propre fusée dans quelques jours. Ce faisant, il espère prouver au monde entier la véracité de la théorie des « flat earthers ».

Ces théoriciens du complot en ce qui concerne le caractère sphérique de notre planète sont totalement imperméables aux preuves irréfutables, et même aux moyens qui existent de prouver soi-même que la Terre est bien sphérique. De leur côté, ils comptent bien montrer au monde entier que la Terre est bel et bien plate, et ce dans quelques jours seulement.

En tête d’affiche, Mike Hughes, théoricien de la Terre plate, qui aurait une nouvelle fusée et une nouvelle date de lancement pour sa mission. En 2017 déjà, l’homme de 61 ans voulait s’envoyer lui-même à 550 mètres au-dessus du désert de Mojave, en Californie, dans une fusée à vapeur artisanale, pour y prendre des photos prouvant la surface plane de notre planète. Ses plans étaient tombés à l’eau après que le Bureau de Gestion du Territoire (BLM) ait appris ses intentions. Il existait en effet un risque très élevé que son engin d’une valeur de 20 000 dollars, s’écrase – ironie du sort – dans les locaux du BLM.

Désormais, selon toute vraisemblance et en fonction de son activité sur les réseaux sociaux, il semble que Mike Hughes, que l’on surnomme « Mad Mike » (Mike le fou), ait de nouveau une fusée à sa disposition, ainsi que l’intention de décoller pour mener à bien sa mission, précisément le samedi 3 février prochain.

Toutefois, s’il a toujours l’intention de ne monter qu’à environ 550 mètres d’altitude, nous savons déjà qu’il en reviendra avec sa certitude de savoir que la Terre est bien plate. En effet, pour qu’il commence à voir les courbes de la planète, il faudrait qu’il monte à environ 10 kilomètres d’altitude.

Sources : SlateOuest France