in

UPS autorisé à déployer son projet de livraison par drone à grande échelle !

Crédits : capture YouTube / UPS

Le géant de la livraison UPS a trouvé un accord avec la Federal Aviation Administration (FAA). Le géant américain de la livraison a donc devancé Amazon pour ce qui représente le premier accord de cette importance autorisant la mise en place d’une ligne aérienne pour la livraison par drone.

UPS écrit l’histoire

La dernière fois que nous évoquions UPS, ce fut en avril 2019. L’opérateur avait déclaré vouloir améliorer la logistique des hôpitaux en collaborant avec la start-up Matternet, spécialisée dans les drones de livraison autonomes. L’objectif était de parvenir à livrer du matériel aux hôpitaux par voie aérienne. Or, il était alors question d’une phase de test encadrée par la Federal Aviation Administration (FAA) concernant l’hôpital WakeMed situé à Raleigh, en Caroline du Nord (États-Unis).

Selon un communiqué publié le 1er octobre 2019, UPS a signé un accord sans équivalent avec la FAA. Le géant américain est la première société à obtenir la certification “Part 135 Standard”. Cette dernière l’autorise a ouvrir une ligne aérienne spécialement dédiée à la livraison par drone. Ainsi, UPS a devancé Amazon mais également d’autres grands noms tels que Google et FedEx.

Crédits : capture YouTube/UPS

Un nombre de drones illimité

C’est justement le projet de livraison concernant les hôpitaux qui a convaincu la FAA. Autrement dit, un premier service destiné aux centres hospitaliers sera bientôt mis en place via la branche UPS Flight Forward. UPS semble avoir vu juste, car les hôpitaux ont un réel besoin en termes de rapidité au niveau du transport de matériel de soin et de médicaments. Dans un futur plus ou moins proche, il sera éventuellement question de livrer des organes à transplanter grâce à ces mêmes drones.

La collaboration avec la start-up Matternet va donc se poursuivre puisque UPS va continuer à utiliser les mêmes drones. Il s’agit de quadrirotors qui seront autorisés à voler de nuit et à transporter une charge utile allant jusqu’à 25 kg. Il faut également savoir que la certification Part 135 Standard donne la possibilité à UPS d’utiliser un nombre indéfini de drones. Ainsi, il sera possible d’étendre l’activité à d’autres secteurs.

Enfin, évoquons le fait que dans un premier temps, les livraisons seront d’utilité publique. En revanche, il arrivera un moment où UPS devra penser à la rentabilité et se lancera sûrement dans des livraisons plus standardisées.

Voici la vidéo publiée par UPS en même temps que son communiqué :

Articles liés :

Non, le service de livraison par drones d’Amazon n’a pas encore été lancé !

Après un crash près d’une école maternelle, La Poste Suisse suspend ses livraisons par drone

Bientôt des livraisons par drones à Helsinki, en Finlande