in

United Airlines commande une centaine de taxis volants chez Archer Aviation

Crédits : Archer Aviation

Alors que les projets de taxis volants sont nombreux, la compagnie aérienne United Airlines semble avoir déjà fait son choix. Elle a en effet conclu une transaction à hauteur de dix millions de dollars pour l’acquisition d’une centaine d’appareils de la start-up Archer Aviation. La compagnie aérienne désire progressivement mettre en place un nouveau service de transport dès 2024.

Un service de transport pour les aéroports

United Airlines est considérée par beaucoup comme étant la plus importante compagnie aérienne au monde. Fondée en 1926, elle est également avec d’autres compagnies à l’origine de la création de Star Alliance, la plus grande association de compagnies aériennes du monde. Or, ce célèbre acteur de l’industrie aérienne a récemment fait parler de lui dans un article du Wall Street Journal pour son désir d’acquérir des taxis volants.

Le quotidien évoque une transaction d’un montant de dix millions de dollars avec la start-up Archer Aviation. Au moyen de cette somme, le fabricant peut lancer la production d’une centaine de véhicules Maker, son concept de taxi volant (eVTOL). United Airlines désire quant à elle utiliser ses appareils afin de mettre en place un service pour transporter des passagers depuis et vers les aéroports sans se préoccuper du trafic routier.

Maker taxi volant
Crédits : Archer Aviation

Des taxis volants pas accessibles à toutes les bourses

Les dix millions de dollars versé par United Airlines à Archer Aviation sont une sorte d’acompte. En effet, il est question d’une promesse de commande d’un milliard de dollars pour un total de 200 appareils. La compagnie aérienne a déjà affirmé que les premiers appareils arriveront en 2024. Ainsi, les autorités aériennes, dont la Federal Aviation Administration (FAA), auront le temps d’approuver la technologie. La FAA a par ailleurs déjà confirmé le respect des délais afin de ne pas retarder la mise en place du fameux service.

Les voyageurs pourraient s’inquiéter des tarifs qui seront pratiqués au sein du service de United Airlines. Toutefois, Michael Leskinen, le vice-président du développement de la société et des relations avec les investisseurs, a déjà indiqué qu’un trajet en taxi volant Maker coûtera autant qu’une course en Uber Black (la version de luxe de l’actuel service de VTC), soit un peu plus d’une centaine de dollars. Cependant, ce même coût pourrait baisser avec les années.

Ainsi, s’il n’est pas encore réellement question d’un transport accessible à tous, la technologie semble réellement pouvoir s’intégrer dans le paysage. Rappelons également qu’en Europe, la start-up allemande Volocopter a déjà reçu le feu vert de l’Union européenne en fin 2019, ce qui a largement contribué à donner de l’espoir quant à une future démocratisation des taxis volants.