in ,

Une voile solaire va être déployée dans l’espace

Crédits : Capture vidéo

Dans les prochains mois, la Planetary Society, l’association privée à but non lucratif fondée en 1980 par des passionnés du vol spatial et de la recherche de la vie extraterrestre, devrait déployer sa voile solaire LightSail. Une voile de 32 m² qui se déplace dans l’espace grâce à l’énergie des photons du Soleil.

« Un test vaut mille avis d’experts. Après six années de tests, nous sommes prêts à voir comment le LightSail vole ». C’est donc en mai prochain que cette voile unique décollera pour la première fois du Cap Canaveral, aux États-Unis. En effet, une toile de 32 m² sera dépliée dans la haute atmosphère afin de tester la rigidité du dispositif de déploiement.

Les voiles du LightSail sont constituées de Mylar, un polyester métallisé qui libère de l’énergie quand il est frappé par les photons de la lumière du soleil. Un phénomène qui permet de lentement faire accélérer un engin spatial. Si le fonctionnement de cette voile semble simple, le défi pour les chercheurs sera de déplier le Mylar dont l’épaisseur ne dépasse pas les 4,5 millièmes de centimètres sans la déchirer. Une fois la toile dépliée, elle se « nourrira » des particules de lumière et créera une impulsion par pression radiative qui propulsera la voile grâce à la lumière du Soleil.

La propulsion est en effet son principal intérêt. « LightSail offre des avantages considérables par rapport aux fusées chimiques traditionnelles. Inutile de transporter du carburant pour les moteurs de fusée, le Soleil fournit une source d’énergie inépuisable pour la propulsion. Les voiles solaires et les techniques connexes sont le seul moyen pratique pour atteindre d’autres étoiles, » nous explique Bill Nye, le PDG de la Planetary Society.

Un second test est également prévu en 2016, mais cette fois, la mise en orbite du LightSail se fera dans l’espace. Les 32 m² de voile de l’engin seront donc testés à 700 kilomètres de la surface de la Terre. Si les essais s’avèrent concluants, le LightSail offrirait donc à l’Homme de nouvelles perspectives dans la conquête de l’espace.

> En savoir plus : http://sail.planetary.org