in

Une Tesla Model 3 en mode Autopilot percute violemment une voiture de police !

Crédits : Connecticut State Police / Facebook

La réputation du mode de conduite semi-autonome de Tesla a été une nouvelle fois entaché par un accident de la route. Cet accident qui s’est produit aux États-Unis n’a heureusement fait aucun blessé mais a impliqué une voiture des forces de l’ordre.

Un nouvel accident en mode Autopilot

En 2016, nous évoquions le tout premier accident mortel impliquant un véhicule Tesla et le système de conduite semi-autonome Autopilot. Il y a quelques mois, la Sécurité des transports des États-Unis (NHTSA) avait encore mis en cause l’Autopilot dans un accident intervenu en 2018. À cette occasion, il avait été rappelé qu’il s’agissait seulement d’un système d’assistance à la conduite. Autrement dit, l’Autopilot ne devrait en aucun cas se substituer à l’attention du conducteur humain.

Le 7 décembre 2019, la police de l’État du Connecticut a publié un communiqué sur Facebook rapportant un nouvel accident, cette fois entre un véhicule de patrouille et une Tesla Model 3. Si la police poursuit toujours son enquête, Tesla ne s’est pas encore exprimé sur le sujet. Néanmoins, une certitude demeure : la Tesla était bien en mode Autopilot.

accident Tesla
Si l’accident n’a fait aucune victime, ce dernier a tout de même été assez violent !
Crédits : Connecticut State Police / Facebook

Une conductrice imprudente

Dans sa publication, la police évoque la présence d’une voiture de patrouille stationnée sur une sortie près de la ville de Norwalk. Celle-ci s’était arrêtée juste derrière un véhicule en panne ayant allumé ses feux de détresse. Alors que tout ce petit monde attendait l’arrivée d’une dépanneuse, une Tesla Model 3 a frappé l’arrière du véhicule de police. Ce dernier a été repoussé contre le premier véhicule en panne un peu plus loin.

La Tesla a ensuite poursuivi son chemin sur plusieurs centaines de mètres avant d’être stoppée par une deuxième voiture de police. La conductrice a expliqué aux agents qu’elle surveillait son chien assis sur le coté passager au moment de la collision. L’intéressée a été verbalisée pour délit de conduite imprudente et mise en danger de la vie d’autrui.

La police a rappelé que lorsque l’on se trouve au volant d’un véhicule, toute l’attention doit absolument être portée sur la route. À également été rappelée la position de la Sécurité des transports des États-Unis, qui affirme depuis plusieurs années qu’il n’existe toujours pas de véhicule totalement autonome.

L’information a également été rapportée par la chaîne CNBC :

Source

Articles liés :

Selon Toyota, personne n’est prêt à lancer une voiture autonome de niveau 5

Victime d’une embolie pulmonaire, l’Autopilot de sa Tesla l’emmène à l’hôpital

Nissan fait la démonstration de son système de conduite autonome avec des balles de golf