in

Une “super lune de sang” visible dans la nuit de dimanche à lundi, la dernière avant 2022 !

Une lune de sang. Crédits : Pixabay

Dans la nuit de dimanche à lundi prochain, la moitié de la Terre sera en mesure d’assister à un événement rare et magnifique : une “super lune de sang”. Un phénomène céleste qui ne sera ensuite plus visible avant 2022.

L’espace nous offre de nombreux spectacles : des galaxies aux planètes, en passant par les comètes et astéroïdes. Mais n’oublions pas notre petite boule de terre, la Lune, qui nous accompagne depuis plusieurs milliards d’années. Car les plus beaux spectacles sont parfois les plus proches. Dans la nuit de dimanche à lundi, proche de la Terre, notre satellite passera à travers l’ombre de notre planète pour finalement s’assombrir pendant quelques instants.

Mettre le réveil

Cette “super lune de sang”, qui ne sera plus visible depuis la Terre avant le mois de mai 2022, devrait être visible de 4 h 34 à 7 h 51 en France. La phase de totalité durant laquelle la Lune sera entièrement rouge aura lieu de 5 h 41 à 6 h 43 du matin en France et 0 h 41 à 1 h 43 depuis les Antilles. Où que vous soyez, il va donc probablement falloir mettre le réveil pour interrompre votre nuit, mais l’effort vaudra forcément le coup d’œil. Mais au final, c’est quoi une “super lune de sang” ?

lune de sang
Crédits : Pixabay

La Lune au plus proche de la Terre

Le phénomène de “super lune” se produit entre quatre et six fois par an. Il intervient lorsque la Lune se trouve à son périgée, c’est-à-dire sa distance la plus proche de la Terre (l’orbite de la Lune autour de notre planète est légèrement elliptique). Dans la nuit de dimanche à lundi, la distance qui séparera la Terre de la Lune sera d’environ 357 340 km. Ainsi, notre satellite apparaîtra près de 15 % plus gros qu’à son habitude.

Mais la Lune ne sera pas aussi brillante cette fois. La nuit de dimanche à lundi marquera en effet l’instant où notre planète viendra s’intercaler entre la Lune et le Soleil. Ce sera la seule éclipse de Lune en 2019. On parlera alors de “Lune de sang” : l’éclipse fera perdre sa brillance à la Lune, l’habillant d’une teinte orangée. Le phénomène sera visible depuis l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale, l’Amérique du Sud et depuis l’Europe occidentale.

On rappelle par ailleurs l’information principale du moment concernant notre satellite. La Chine, par le biais de son rover installé sur la face cachée de la Lune, vient de faire pousser sa première graine (coton), indiquait hier l’Administration spatiale chinoise. Un exploit inédit qui laisse entrevoir la possibilité, à terme, de mettre en place une “biosphère terrestre” au cœur d’une station lunaire permanente.

Source

Articles liés :

Vidéo : les lunes de Jupiter face à la plus grande tempête du système solaire

La Chine diffuse de nouvelles images de l’autre côté de la Lune

L’objet céleste le plus lointain jamais exploré pourrait avoir une lune