in

Une start-up vous propose de contrôler un jeu vidéo par la pensée !

Crédits : capture YouTube / NextMind

Une start-up française a récemment dévoilé sa vision du contrôle dans le jeu vidéo. Présenté lors du CES 2020, ce concept n’est autre qu’un dispositif de commande par ondes cérébrales. Le fonctionnement de cette innovation a de quoi surprendre.

Quand la pensée devient la manette

L’innovation dont il est question ici a été mise au point par la start-up française Nextmind. Or, celle-ci permet de jouer à un jeu vidéo sans manette, clavier ou autre contrôleur habituel. En effet comme l’explique un communiqué publié le 5 janvier 2020, il s’agit d’un dispositif de commande par ondes cérébrales.

Plusieurs chanceux ont pu tester ce dispositif lors du CES 2020, et ce au moyen d’une sorte de bandeau de tennis. Ce dernier est doté de huit petites électrodes légères. Ainsi plaquées à l’arrière du crâne, ces mêmes électrodes captent les ondes cérébrales. Or, dans le jeu vidéo en question, la mission était de tirer sur des canards en plein vol.

bandeau jeu vidéo pensée 2
Crédits : capture YouTube / NextMind

Un dispositif perfectible

Le fait est qu’au premier abord le tir est plutôt compliqué selon Le Monde, qui a testé le dispositif. Néanmoins, passé quelques minutes, l’expérience est relativement plaisante puisque la difficulté diminue. Toutefois, ont été notées des lenteurs concernant le tir, ces dernières s’expliquant par une latence d’une seconde. Selon Gwendal Kerdavid, co-fondateur de Nextmind, les meilleurs joueurs peuvent cependant faire baisser ce temps de latence à une demi-seconde. Toutefois, même avec cette latence diminuée, le temps de tir s’avère bien plus lent que la pression d’une touche sur une manette.

Ainsi, ce bandeau de commande par ondes cérébrales n’est pas fait pour les jeux où l’action est omniprésente. En revanche, celui-ci serait parfait pour les jeux contemplatifs. Toutefois, le dispositif peut également fonctionner en complément de la manette, comme l’a démontré Nextmind dans le cadre d’un second jeu. Il était question d’un jeu de plateforme où l’utilisateur pouvait déplacer un personnage avec la manette et tuer ses ennemis avec la pensée.

L’expérience est donc prometteuse mais Nextmind a avoué que le dispositif devait être amélioré. L’objectif ? Augmenter le temps de réaction et optimiser le placement du bandeau sur le crâne. Enfin, une pré-version du bandeau sera commercialisée dés avril 2020. Celle-ci ne sera néanmoins pas destinée au grand public mais aux développeurs de jeux vidéo.

Articles liés :

Réalité Virtuelle : un dispositif pour contrôler des objets par la pensée

Une personne tétraplégique a contrôlé son exosquelette par la pensée !

Le MIT a développé un système pour réprimander par la pensée un robot qui fait une erreur