in ,

Une start-up a reproduit le mur de Berlin en réalité virtuelle

Crédits : Hunter Desportes / Flickr

Trois décennies après sa chute, le mur de Berlin est désormais visible dans une expérience de réalité virtuelle. Il s’agit qu’une immersion éducative afin de permettre à tous de mieux comprendre l’époque de la guerre froide.

Une frontière imperméable

Le mur de Berlin s’est effondré le 9 novembre 1989 après plus de 25 ans d’existence. Celui-ci avait été érigé le 13 août 1961 par la République démocratique allemande (RDA) tentant de mettre fin à l’exode de ses habitants vers la République fédérale d’Allemagne (RFA).

Ce mur mesurait 3,6 m de haut et s’étalait sur 155 km. Il s’agissait d’un dispositif complexe composé en réalité de deux murs dotés de barbelés dressés vers le ciel. Il y avait également un chemin de ronde et environ 300 miradors et autres dispositifs d’alarme. Par ailleurs, 14 000 gardes et 600 chiens surveillaient ce rideau de fer séparant la capitale allemande en deux. On estime à 327 le nombre de personnes ayant péri en tentant de franchir le mur. Toutefois, les chiffres donnés par le gouvernement allemand ont été maintes fois contestés.

Comprendre la guerre froide

Pour les 30 ans de la chute du mur, la startup allemande TimeRide a mis au point une expérience de réalité virtuelle. L’objectif ? Proposer aux utilisateurs une immersion destinée à comprendre comment l’Allemagne, défaite lors de la Seconde Guerre mondiale, a ensuite été divisée en deux parties. Il s’agit de l’exemple parfait afin de bien comprendre la guerre froide opposant le bloc de l’Ouest (Alliance atlantique) et le bloc de l’Est (Pacte de Varsovie). Or, ce travail de mémoire en grande partie destiné aux nouvelles générations semblait important aux yeux des créateurs.

Crédits : capture YouTube/ TimeRide

Via le Checkpoint Charlie, l’utilisateur est transporté dans Belin-Est, c’est-à-dire dans la partie contrôlée par l’URSS. Il peut y observer divers endroits célèbres comme le square Gendarmenmarkt et ses deux cathédrales marquées par la Seconde Guerre mondiale. Il peut également visiter les bâtiments préfabriqués de la Leipziger Strasse, un endroit considéré comme luxueux à l’époque. L’ambiance est austère, avec la propagande communiste à chaque coin de rue et les queues devant les points de distributions de rations. Évidemment, l’expérience permet de contempler le Palais de la République (démoli en 2008) et bien sûr les images de la chute du mur.

Voici la vidéo de présentation de l’expérience TimeRide Berlin disponible depuis août 2019 :

Sources : The Local GermanyRealite-virtuelle.com

Articles liés :

La Suède réhabilite des armes datant de la guerre froide pour assurer la défense du pays

Les États-Unis devaient créer une station spatiale pour espionner les Soviétiques durant la guerre froide

Carte : les murs et barrières entre les hommes