in

Une société russe va commercialiser des diamants fluorescents !

Crédits : Gemological Institute of America

Si les diamants sont généralement blancs ou transparents, il en existe de différentes couleurs. D’autres ont une propriété assez peu connue puisqu’ils sont fluorescents. Or, le géant minier russe Alrosa vient d’annoncer sa volonté de se lancer dans le commerce de ce type de diamants.

Une propriété méconnue du public

Alrosa est un groupe russe de sociétés d’extraction de diamants occupant la première position dans le monde en termes de production de diamants. Ce géant minier a été très présent dans les médias l’an dernier. En effet, en janvier 2019, Alrosa découvrait un diamant brut pesant près de 200 carats, le plus gros jamais extrait en Europe.

En septembre 2019, Alrosa déclarait vouloir se lancer dans la commercialisation de diamants fluorescents. Le géant affirmait discuter avec plusieurs détaillants de bijoux mondiaux afin de créer une nouvelle niche pour les pierres naturelles. Si les diamants fluorescents ne sont pas spécialement rares, ceux-ci restent plutôt méconnus du grand public.

diamants fluorescence
Crédits : Gemological Institute of America

Création d’une marque spéciale

Habituellement, les diamants sont plutôt blancs ou transparents. Toutefois, certains sont de couleur, notamment en raison des impuretés qu’ils contiennent. Ainsi, il est possible de trouver des diamants roses ou rouges (hydrogène), bleus (bore) ou encore jaunes (atomes d’azote). Certaines couleurs sont très rares et donc très recherchées. En 2017, le diamant rose Pink Star a été vendu pour la somme record de 71,2 millions de dollars (voir ci-dessous), soit 1,2 million de dollars par carat.

diamant pink star
Crédits : Colorstone

Revenons à nos diamants fluorescents, émettant une lueur bleutée en cas d’exposition aux UV. Si la rareté leur fait défaut, Alrosa semble vouloir surfer sur la méconnaissance de cette propriété de la part du public. Ainsi, le diamantaire va créer une marque spéciale baptisée “Diamant Luminescent” commercialisant exclusivement des diamants fluorescents. Des boutiques verront également le jour afin de soutenir cette commercialisation.

Le caractère commun des diamants fluorescents est connu depuis longtemps. Selon le Gemological Institute of America (GIA) faisant référence mondiale dans la certification des pierres précieuses, entre 25 et 35 % des diamants sont fluorescents. Or, un tiers de ces diamants ont une fluorescence qualifiée de moyenne ou forte.

Enfin, il faut savoir qu’à l’origine la fluorescence n’est pas un critère permettant d’évaluer la valeur d’un diamant. En effet, ces critères sont la couleur, la taille, la pureté et bien sûr le poids en carat. Ces diamants ont même tendance à être dévalorisés sur le marché mais visiblement Alrosa désire changer la donne.