in

Une première sortie “privée” dans l’espace ? Ce pourrait être pour 2023 !

Crédits : NASA

La société Space Adventures va une fois de plus collaborer avec RSC Energia, la plus importante société russe du secteur spatial. Dans le cadre de ce nouveau contrat, un ou une cliente pourrait être amenée à effectuer une sortie dans l’espace. Une première.

Space Adventures est une société spécialisée dans l’industrie du tourisme spatial. Entre 2001 et 2009, elle s’est notamment illustrée en envoyant sept clients vers la Station spatiale internationale (ISS). L’un d’eux, Charles Simonyi, a même volé deux fois. Pour chacun de ces voyages, la société louait des sièges dans les capsules russe Soyouz.

Ces vols ont ensuite pris fin en raison du manque de sièges disponibles. La NASA ayant en effet stoppé son programme de la navette spatiale, les astronautes américains ont dès lors été prioritaires pour intégrer les capsules, accompagnant les cosmonautes russes vers l’ISS.

Depuis, la situation a évolué. La NASA vient en effet de s’émanciper à nouveau, proposant désormais de transporter ses propres astronautes à bord de capsules américaines. Le premier vol du vaisseau Crew Dragon, signé SpaceX, a eu lieu le 31 mai dernier. La société Boeing sera également concernée avec sa capsule Starliner.

Cela signifie qu’il y a de nouveau un peu de place disponible dans les capsules russes. Et Space Adventures compte bien en profiter.

Une première sortie extravéhiculaire “privée”

La société vient en effet de signer un nouveau contrat avec RSC Energia dans le but de proposer à des clients privés une mission de courte durée, probablement 14 jours, à bord de l’ISS. Durant ce vol, deux participants seront accompagnés d’un cosmonaute professionnel.

Notez que Space Adventures a déjà signé un contrat avec RSC Energia en février 2019, proposant un vol privé vers l’ISS dès 2021. Là encore, deux participants seront accompagnés d’un vrai cosmonaute.

En revanche, le contrat nouvellement signé inclurait cette fois une petite nouveauté : la possibilité pour l’un des participants au vol d’effectuer une sortie extravéhiculaire, révèle Spacenews. Cette sortie, peut-on lire, se ferait alors depuis le segment russe de la station.

« Un simple citoyen effectuant une sortie dans l’espace serait un autre grand pas en avant dans le vol spatial privé, a déclaré Eric Anderson, président-directeur général de Space Adventures. Nous félicitons nos collègues d’Energia d’avoir travaillé avec nous dans le but de proposer de nouvelles aventures incroyables dans l’espace ».

ISS espace
La station spatiale internationale. Crédits : Pixabay

Pas avant 2023

Évidemment, la possibilité d’effectuer une sortie extravéhiculaire obligerait ledit client à suivre une formation supplémentaire, en plus de la formation standard obligatoire. Côté tarif, rien n’a été communiqué. Néanmoins, on se doute que le prix devrait être supérieur à celui n’autorisant qu’un “simple” voyage à bord de l’ISS.

Enfin, côté calendrier, les deux parties ambitionnent de proposer leurs services dès 2023. Là encore, rien n’est gravé dans le marbre. Dans un premier temps, il va déjà falloir trouver preneur.

Rappelons que Space Adventures a également signé un contrat avec SpaceX en février dernier dans le but de proposer à des clients de voler à bord de la capsule Crew Dragon pendant cinq jours. Cette mission, dont le lancement est prévu entre la fin de 2021 et le milieu de 2022, transportera jusqu’à quatre participants.

En revanche, il ne sera cette fois pas question de venir accoster la station. À la place, la mission devrait normalement venir se placer en orbite autour de la Terre à une altitude deux à trois fois plus élevée que l’ISS.