in

Une photo incroyable de notre Galaxie prise à travers une boule de cristal

Crédits : Juan Carlos Muñoz-Mateos

Une nouvelle photo étonnante de la Voie lactée est née de l’achat d’une boule de cristal sur un marché aux puces, lors d’une nuit tardive sur une chaîne de montagne chilienne. La photo, prise par l’astronome Juan Carlos Muñoz-Mateos, nous montre notre Galaxie projetée à travers l’orbe de verre.

Ce sont des photos prises à travers des gouttelettes d’eau qui ont inspiré ce cliché, note l’astronome. Carlos Muñoz-Mateos a eu il y a quelques jours l’idée de focaliser l’objectif de son appareil photo sur un orbe de cristal dans le but de magnifier notre Galaxie. C’est réussi : la Voie lactée semble ici coincée dans une bille. « J’adore photographier la Voie lactée, mais c’est un sujet délicat dans le sens où il y a beaucoup de photo de notre Galaxie, et il peut être difficile de trouver une nouvelle façon de la représenter », explique-t-il à Business Insider.

Muñoz-Mateos travaille pour l’European Southern Observatory – un groupe de télescopes répartis sur toute la Terre. Il s’appuie le plus souvent sur l’Observatoire du Cerro Paranal, situé au Chili. L’idée de ce nouveau cliché remarquable – qui a déjà été partagé des milliers de fois sur Twitter – est née dans un marché aux puces du quartier de Barrio Lastarria, à Santiago. « Je suis tombé sur ce stand qui vendait toutes sortes d’artefacts usés, parmi lesquels il y avait un tas de boules de cristal, et je n’ai pas pu m’empêcher d’en acheter une », écrit-il sur Instagram. « Pour seulement quelques dollars, cela pourrait très bien devenir mon nouvel objectif préféré ! ».

Quelques jours plus tard, alors qu’il observait le ciel nocturne dans le désert d’Atacama, au nord du Chili, l’astronome sortit alors son appareil photo, un trépied et la boule de cristal. « J’ai toujours été inspiré par les macrophotographies qui utilisent des gouttelettes d’eau pour magnifier un sujet en arrière-plan », dit-il. Il a donc placé la boule de cristal sur un poteau de balustrade, puis dirigé son appareil photo Canon 6D (muni d’un objectif de 24 mm – grand-angle) vers l’orbe. Quelques essais plus tard et après 30 secondes de temps d’exposition, l’astronome  à figé notre Galaxie, ou du moins une partie : un amas épais d’étoiles, de gaz et de poussière à l’intérieur de la Voie lactée.

Source