in

Une nouvelle espèce de tortue géante découverte à Madagascar

tortue géante
Crédit : NoName_13/Pixabay

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié une nouvelle espèce de tortue géante endémique des anciennes îles de l’ouest de l’océan Indien. Le reptile, présent il y a plus de 1 000 ans, consommait une telle quantité de nourriture quotidiennement qu’il représentait l’équivalent écosystémique des mammouths et autres grands herbivores dans la région. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Science Advances.

Les îles volcaniques et autres atolls coralliens de l’ouest de l’océan Indien abritaient jadis de nombreuse tortues géantes. Ces reptiles ont naturellement influencé leurs écosystèmes, ne serait-ce que par leur estomac. Les 100 000 tortues géantes qui vivent encore aujourd’hui sur Aldabra – un atoll verdoyant au nord-ouest de Madagascar – consomment près de 12 000 tonnes de matière végétale annuellement.

La plupart des espèces endémiques de la région sont désormais éteintes en raison des activités humaines. Le peuple indo-malais, puis les explorateurs européens, ont eu raison de ces reptiles dès le 19ème siècle. Pour mieux comprendre le rôle clé qu’elles ont joué, les chercheurs ont évalué plusieurs paramètres : le nombre de tortues, où elles vivaient, comment elles y sont arrivées. Pendant longtemps, la nature fragmentaire des restes fossiles a entravé le travail des paléontologues qui, de fait, ont toujours eu du mal à reconstituer le puzzle.

De nos jours, les techniques d’analyse de l’ADN ancien nous permettent d’y voir plus clair, mettant en lumière cette vie insulaire préhistorique.

Une nouvelle espèce identifiée

Pour ces travaux, une équipe de la Northern Illinois University a généré des génomes mitochondriaux quasi complets à partir de plusieurs fossiles de tortues, dont certains avaient des centaines d’années. En combinant ces séquences avec des données antérieures sur la lignée des tortues et la datation au radiocarbone, les chercheurs ont pu dressé un tableau de la manière dont ces tortues passées avaient migré à travers la région océanique.

tortues géantes tortue géante
Espèces de tortue indigène de l’ouest de l’océan Indien. Les espèces encore vivantes sont en couleur et les espèces éteintes en gris. La tortue nouvellement identifiée est en haut, postée à gauche de la silhouette humaine. Crédits : dessins de Michal Roessler et photo de Massimo Delfino

Les scientifiques ont identifié la nouvelle espèce après avoir analysé l’ADN nucléaire et mitochondrial d’un tibia (os de la jambe inférieure) sur lequel ils étaient tombés. Ils ont nommé le reptile Astrochelys rogerbouri, en hommage à Roger Bour (1947-2020), herpétologue français et expert des tortues géantes de l’ouest de l’océan Indien.

Les chercheurs espèrent que les futures études paléontologiques bénéficieront elles aussi de l’incorporation d’analyses d’ADN anciennes dans des méthodologies plus conventionnelles.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.