in

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Équateur : le Yamanasaurus lojaensis

Crédits : Federico Kukso sur Twitter

Une équipe de chercheurs dit avoir identifié une nouvelle espèce de dinosaure. Il s’agirait d’un herbivore de petite taille, bien que celui-ci soit long de 6 mètres.

Le Yamanasaurus lojaensis

Un article publié par le quotidien équatorien El Universo le 6 décembre 2019 relaie la découverte de l’Université technique particulière de Loja (Équateur). Les scientifiques équatoriens et argentins ont baptisé un nouveau spécimen de dinosaure : le Yamanasaurus lojaensis. Celui-ci a été découvert dans la paroisse de Yamana, dans la province de Loja (sud du pays). Le détail des recherches a été publié dans la revue Cretaceous Research le 4 décembre 2019.

Selon les découvreurs, le squelette désarticulé et incomplet a livré de nombreuses informations. Première constatation : il s’agit de la première découverte de fossiles de dinosaures en Équateur. Par ailleurs, nous avons là l’exemple le plus septentrional d’un individu de l’infra-ordre des sauropodes. Les scientifiques ont notamment trouvé des similitudes au niveau des vertèbres caudales (queue) avec les espèces Neuquensaurus et Saltasaurus ayant également vécu sur le continent, plus au sud au niveau de l’Uruguay et de la Patagonie.

Un dinosaure qui s’est adapté

Les chercheurs ont défini le Yamanasaurus lojaensis comme étant un herbivore de « petite taille ». Il est en réalité question de sa taille au garrot, ne dépassant que de quelques dizaines de centimètres la taille humaine (voir ci-après). En revanche, le dinosaure mesurait tout de même 6 mètres de long ! En observant le squelette, les chercheurs ont révélé d’autres caractéristiques de ce dinosaure ayant vécu il y a 85 millions d’années, durant la période du Crétacé supérieur.

taille dinosaure homme yamana
Le Yamanasaurus lojaensis était à peine plus grand que l’être humain en taille !
Crédits : Federico Kukso sur Twitter

En effet, le dinosaure aurait été doté d’une sorte de cuirasse protectrice. Surtout, ce qui a été défini comme étant une petite taille pourrait être le résultat d’une adaptation de l’animal à son environnement. En effet à l’époque, le type de végétation ne dépassait pas trois mètres de hauteur dans la région. Ainsi, si le Yamanasaurus lojaensis était si petit, c’était justement pour cette raison.

Il s’avère que c’est un octogénaire de Yamana qui a découvert le spécimen en août 2018. Pour la petite anecdote, l’ancien avait révélé aux chercheurs qu’il détenait une « pierre spéciale ». Il s’agissait en réalité d’une des vertèbres de la queue du dinosaure !

Source

Articles liés :

Ce dinosaure carnivore changeait de dents tous les deux mois

Une énorme griffe de dinosaure carnivore découverte en Australie

Une plante datant de l’époque des dinosaures est réapparue au Royaume-Uni !