in

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Australie

Vue d' artiste de Fostoria dhimbangunmal . Crédits : James Kuether

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié une nouvelle espèce de dinosaure herbivore évoluant il y a environ 100 millions d’années en Australie. Un nouveau dinosaure qui se déplaçait vraisemblablement en troupeau.

L’outback australien est aujourd’hui connu pour ses paysages magnifiques, certes, mais aussi pour ses conditions arides. Or, ça n’a pas toujours été le cas. Au Crétacé moyen, il y a environ 100 millions d’années, la région était tapissée de végétation, enroulant rivières et lagunes. Des conditions idéales qui profitaient probablement à Fostoria dhimbangunmal. La nouvelle espèce vient d’être identifiée grâce à plusieurs fossiles contenus dans de l’opale. Les détails de l’étude sont publiés dans le Journal of Vertebrate Paleontology.

Ces pierres d’opale ont été retrouvées en 1984 à Lightning Ridge, une petite ville de l’outback australien, par un mineur local, Robert Foster. Mais à l’époque, l’homme n’avait aucune idée que ces gemmes contenaient un précieux trésor. Elles étaient depuis exposées à l’Australian Museum de Sydney. Les choses ont néanmoins évolué il y a quelques mois, lorsque la famille Foster a décidé de faire don de ces fossiles à l’Australian Opal Centre. Les chercheurs ont alors saisi l’occasion pour analyser ces pierres d’un peu plus près. Ils ont alors eu l’agréable surprise de découvrir plusieurs ossements.

Un herbivore qui se déplaçait en troupeau

Et ces fossiles n’appartiennent à aucune espèce connue. On ne sait pour l’heure pas grand-chose de ce nouveau dinosaure, mis à part qu’il était herbivore, qu’il se tenait sur ses deux pattes postérieures, et qu’il était étroitement apparenté à l’Iguanodon et au genre Muttaburrasaurus. Quatre membres auraient par ailleurs été identifiés, ce qui laisse à pense que ces animaux se déplaçaient jadis en troupeau. Avec ses 100 millions d’années, Fostoria se présente désormais comme le plus ancien dinosaure iguanodontien connu jamais découvert en Australie.

dinosaure
Fossile d’orteil opalisé de Fostoria dhimbangunmal.
Crédits : Australian Opal Centre

On note que la région de Lightning Ridge, à environ 450 km au nord-ouest de Sydney, est célèbre pour ses fossiles taillés dans de l’opale. La gemme se forme (il faut beaucoup de temps) à partir de la concentration de solutions souterraines riches en silice. Mais la plupart des ossements retrouvés sont très petits. Découvrir une espèce de dinosaure entièrement nouvelle est donc remarquable.

« Chaque découverte est intéressante car nous avons vraiment peu de dinosaures en Australie, explique Stephen Poropat, paléontologue à la Swinburne University of Technology à Melbourne. On en dénombre aujourd’hui seulement 24, note-t-il, y compris Weewarrasaurus, une autre espèce originaire de la même région décrite l’année dernière ».

Source

Articles liés :

Comme vous, ce dinosaure a marché à quatre pattes avant de se mettre debout

Ce dinosaure de 24 tonnes marchait avec des “talons hauts”

Les punaises de lit étaient déjà là au temps des dinosaures