in

Une mystérieuse maladie est récemment apparue en Inde

Crédits : iStock

Il y a peu, une maladie inconnue a fait son apparition dans le sud de l’Inde, touchant plusieurs centaines de personnes. Les autorités ont fait appel à des experts afin d’enquêter sur cette maladie provoquant des convulsions, des nausées et autres douleurs chroniques.

Des centaines de cas

Eluru est une ville de plus de 200 000 habitants située dans la province indienne de l’Andhra Pradesh, dans le sud-est du pays. Comme l’explique le quotidien local The Indian Express dans un article du 9 décembre 2020, une maladie mystérieuse y a touché au moins 550 personnes. Encore aujourd’hui, les patients affluent dans les hôpitaux. Face à cette situation, le gouvernement n’a pas tardé à mobiliser une équipe de virologues afin de mener l’enquête.

Selon les médecins sur place, la maladie en question provoque une crise d’épilepsie dont la durée est de trois à cinq minutes. Cela occasionne également des nausées et vomissements, ainsi que des douleurs chroniques au niveau de la tête et du dos. De plus, les patients présentent d’importants signes d’anxiété.

Parmi les personnes touchées, 300 ont été admises dans les hôpitaux d’Eluru durant le week-end du 6 décembre 2020. Pas moins de 150 autres malades ont également demandé de l’aide dès le lendemain et plusieurs dizaines mardi. La plupart des patients ont pu retourner chez eux quelques heures seulement après leur admission. Néanmoins, les hôpitaux ont tout de même rapporté un décès.

Eluru Inde
Vue aérienne d’Eluru (Andhra Pradesh, Inde).
Crédits : Imahesh3847 / Wikipedia

Une maladie encore inconnue

Les virologues ont procédé à des analyses concernant certains aliments consommés abondamment par la population comme le riz ou encore l’huile de cuisine. Ils ont même analysé des échantillons d’urine et de sang, sans résultat réellement probant. Néanmoins, ils ont tout de même détecté dans les échantillons de sang la présence de métaux lourds tels que le plomb et le nickel. S’agit-il d’un problème au niveau de l’eau potable ? Rien n’est certain puisqu’il semble que d’autres personnes soient tombées malades dans d’autres localités proches de Eluru qui ne dépendent pourtant pas de son approvisionnement en eau.

Certaines personnes suspectent une « hystérie de masse », mais les médecins sont formels : les personnes admises à l’hôpital ont présenté de réels symptômes. Les experts ont également indiqué qu’il était impossible de faire un diagnostic ferme au vu des symptômes. Toutefois, les autorités locales ont affirmé que pour l’instant, aucun cas de transmission entre humains n’était avéré. Affichant un bilan Covid-19 déplorable (plus de 9,7 millions de cas pour environ 140 000 décès), l’Inde est le 2e pays le plus touché. Elle n’a donc pas besoin d’une nouvelle épidémie, qui plus est une maladie inconnue.