in ,

Une maquette de l’avion Flying-V de KLM a effectué son premier vol

Crédits : capture YouTube / KLM Royal Dutch Airlines

Le concept Flying-V d’avion long-courrier continue sa progression. Après une présentation il y a moins d’un an, une maquette de l’avion a effectué un premier vol. L’objectif était de comprendre et optimiser le comportement de cet avion en forme de V.

Vol réussi pour la maquette du Flying-V

Déjà présenté en 2019, le Flying-V est un concept d’avion long-courrier développé par KLM et l’Université de Delft (Pays-Bas). Selon la compagnie aérienne, ce projet incarne l’avion économe en énergie du futur. Après de multiples tests en soufflerie, une maquette a effectué son premier vol, comme l’explique Aerospace Manufacturing le 2 septembre 2020. Cette maquette de 22,5 kg pour 3 m de large dispose d’une motorisation électrique. Or, ce premier vol a permis aux ingénieurs de suivre le comportement de l’appareil.

Les concepteurs étaient inquiets à propos de sa capacité à effectuer correctement la rotation. Il s’agit du moment où l’avion a suffisamment de portance pour quitter le sol. Si les ingénieurs avaient déjà optimisé la modélisation informatique, le premier vol a permis d’acquérir des certitudes en conditions réelles. Or, la rotation a été effectuée sans problème à 80 km/h avec une vitesse et un angle correspondant à ce qui était prévu. Par ailleurs, les données découlant de ce vol test serviront à compléter la modélisation 3D de l’avion.

avion V KLM
Crédits : TU Delft

20 % de carburant en moins

Très particulier en raison de sa forme en V, l’avion intégrera la cabine passagers, la soute ainsi que les réservoirs de carburant dans les ailes. Dans sa version finale, le Flying-V devrait pouvoir être comparé à l’avion le plus moderne d’aujourd’hui, à savoir l’Airbus A350. D’ailleurs, Airbus est depuis peu impliqué dans le projet de KLM. Le Flying-V mesurera 55 m de long, soit 10 m de moins que l’A350. Toutefois, les deux appareils ont la même envergure (65 m) et peuvent transporter le même nombre de passagers — 314 en configuration standard bi-classe — ainsi que le même volume de fret.

Le but principal du projet Flying-V n’est autre que l’économie en carburant. Grâce à sa forme plus aérodynamique et son poids réduit, l’appareil devrait consommer 20 % de carburant en moins. De plus, l’avion sera doté de moteurs à double flux, actuellement les plus économes du marché. Toutefois, il s’agira d’une configuration fonctionnant au kérosène, mais rien ne semble définitif. Selon KLM, l’appareil pourra s’adapter aux innovations du système de propulsion, en utilisant par exemple des turboréacteurs boostés électriquement.

Voici la vidéo du premier vol de la maquette du Flying-V :