in

Une mandibule africaine vieillit le genre humain de 400 000 ans

Crédits : iStock

Un fossile d’hominidé vient d’être mis au jour dans la région de l’Afar au nord-est de l’Éthiopie. Datant d’il y a 2,8 millions d’années, il constituerait la trace la plus ancienne jamais retrouvée d’un représentant du genre Homo.

C’est le paléontologue éthiopien Chalachew Seyoum, de l’Université d’État d’Arizona, qui a mis la main sur le précieux fossile. Désigné dans le catalogue de fouilles sous le nom de « LD 350-1 », le fossile de Ledi-Geraru correspond à la partie gauche de la mandibule d’un individu adulte. Deux prémolaires et trois molaires y sont d’ailleurs toujours fixées.

Pour en estimer l’âge, des géologues de l’Université d’État de Pennsylvanie ont étudié les roches volcaniques qui entouraient le site. Leurs analyses d’isotopes radioactifs ont permis d’établir un âge d’environ 2,8 millions d’années. Le plus vieux fossile attribué au genre Homo connu jusqu’alors, baptisé « AL 666-1 »,  date quant à lui d’il y a environ 2,3 à 2,4 millions d’années, soit environ 400.000 ans plus tard.

En étudiant le fossile, les anthropologues de l’Université d’Etat d’Arizona ont relevé certaines ressemblances avec celle d’Australopithecus afarensis, l’espèce dont fait partie Lucy : la forme fuyante du menton notamment. Néanmoins, ce dernier possède aussi des attributs plutôt « modernes », se retrouvant beaucoup plus tard chez les représentants du genre Homo : proportion de la mâchoire, molaires fines et prémolaires symétriques : « Ce nouveau fossile, qui possède des caractères propres aux australopithèques et d’autres spécifiques aux premiers Homo, illustre bien la transition entre ces deux groupes, estime William Kimbel, co-auteur de l’étude. Mais le fait que LD 350-1 présente des spécialisations typiques du genre Homo le classe avec certitude dans cette catégorie. »

Quant à savoir si ce morceau de mandibule est suffisant pour attribuer à un individu une place dans notre arbre généalogique, il n’y a qu’un pas que le chercheur ne franchit pas : « Un squelette complet ne garantit de toute façon pas l’absence de débat ».

 Source : AFP