in

Une intelligence artificielle pour prédire les crises cardiaques

Crédit image : maladies-cardio-vasculaires.fr

Un chercheur basé en Finlande développe une IA qui pourrait à l’avenir révolutionner le domaine de la cardiologie. Celle-ci serait capable de prédire avec une précision incroyable les crises cardiaques et la mortalité ! Il s’avère que l’IA se trouve libérée de toute « contrainte humaine » lors de l’évaluation des risques, ce qui serait synonyme de prédictions plus efficaces.

D’ingénieux algorithmes

Le communiqué publié par l’European Society of Cardiology (ESC) le 12 mai 2019 fait état des recherches menées par un certain Luis Eduardo Juarez-Orozco. L’intéressé – docteur au Turku PET Centre (Finlande) – travaille actuellement sur une IA étonnante. Celle-ci afficherait une précision de 90 % quant à la prédiction des crises cardiaques et de la mortalité.

L’intelligence artificielle en question a analysé 85 variables différentes dans le cas de 950 patients présentant des douleurs dans la poitrine. Les prédictions ont été faites pour chacun des cas, et ce durant six années. Un score de risque individuel a été décerné à chaque patient à l’issue du traitement des données. Il s’avère que les algorithmes de l’IA ont été à même de comprendre comment les données pouvaient être corrélées avec les risques de crise cardiaque et de décès.

Crédits : iStock

Des corrélations impossibles pour l’humain

Selon Luis Eduardo Juarez-Orozco, l’IA utiliserait pleinement les données obtenues, là où l’humain se trouverait bridé par la prudence. En effet, de manière inconsciente, l’humain n’utiliserait pas les informations à 100 % pour cause de prudence dans l’évaluation des risques. Le chercheur met également en avant la pertinence de bénéficier d’un apprentissage automatique. Les modèles à une seule dimension pensés par l’humain seraient bien moins performants que les modèles à très haute dimension utilisés par l’IA.

«Cela devrait nous permettre de personnaliser le traitement et, finalement, d’améliorer les résultats pour les patients », a conclu Luis Eduardo Juarez-Orozco.

L’intelligence artificielle en médecine se développe petit à petit. En 2017, nous évoquions le robot Emma doté d’une IA et capable de prodiguer des massages thérapeutiques chinois avec facilité. En 2018, nous avions surtout parlé du travail des chercheurs du Naval Medical Center de San Diego (États-Unis) et de la division Google IA. Ceux-ci avaient mis au point une IA capable de détecter le cancer du sein avec une précision de 99 %.

Sources : Science DailyMedical Xpress

Articles liés :

Les tests sur les animaux bientôt remplacés par les prédictions d’une IA ?

Une IA pourrait repérer des maladies à partir d’un simple souffle humain

Une IA pourrait détecter un cancer de la peau à partir d’une simple photo