in

Une IA plus s’est révélée efficace que les humains pour détecter le cancer du sein

Crédits : AlarconAudiovisual/pixabay

Au cours d’une étude, un nouveau système d’IA s’est révélé plus efficace que des médecins pour déceler la présence d’un cancer du sein sur des mammographies.

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de survie sont élevées. C’est pourquoi il est recommandé aux femmes de faire des mammographies régulièrement. Cet outil est très efficace, mais il n’est pas parfait. On estime aujourd’hui qu’un cancer du sein sur cinq n’est pas détecté par cette méthode. Sur une période de dix ans, on estime également qu’une femme sur deux aura un diagnostic faussement positif à un moment donné.

Un système d’IA surpasse les experts

Depuis quelques années, plusieurs équipes de chercheurs développent des intelligences artificielles dans le but d’améliorer la précision de ces résultats. Développé par Google Health, un nouveau système s’est montré particulièrement efficace dans l’analyse des mammographies.

Formé au départ sur 91 000 radiographies des seins, le système a récemment été testé sur deux grands ensembles de données impliquant 28 000 autres mammographies. Le premier concernait des femmes américaines et le second des femmes anglaises.

Dans l’ensemble de données américaines, le logiciel a diagnostiqué 5,7% de faux positifs en moins par rapport à un médecin humain. Le système a également enregistré 9,4% de faux négatifs en moins, ce qui suggère qu’il a détecté davantage cancers du sein ratés par le médecin.

Concernant les données anglaises, les mammographies ont cette fois été examinées par deux radiologues distincts. La marge d’erreur humaine a donc été réduite. Néanmoins, l’IA a quand même obtenu de meilleurs résultats avec 1,2% de faux positifs en moins et 2,7% de faux négatifs en moins.

Une seconde partie de l’étude consistait à opposer six radiologues américains au système d’IA à l’analyse de 500 mammographies prises au hasard. Encore une fois, le système a détecté plusieurs cancers manqués par les six experts. En revanche, un cas détecté par ces derniers avait été manqué par l’intelligence artificielle. L’outil n’est donc pas parfait, mais il montre tout de même des résultats étonnants.

cancer sein
Dans l’encadré jaune, le système d’IA a trouvé un cancer caché à l’intérieur du tissu mammaire. Les six radiologues ne l’avaient pas détecté. Crédits : Northwestern University

L’IA pour épauler les médecins

À terme, pour les chercheurs, l’idée n’est pas remplacer les médecins, mais de leur porter assistance dans le but d’accélérer le processus de diagnostics actuels.

Il s’agit d’une excellente démonstration de la façon dont ces technologies pourraient accompagner les experts humains“, explique Dominic King, l’un des coauteurs de l’étude. “Le système d’IA pourrait signaler une éventuelle anomalie sur une radiographie et demander au médecin de vérifier derrière“.

De manière générale, le développement de l’IA est plutôt bien perçu par les professionnels du secteur de la médecine. Selon un article publié récemment par le MIT Technology review,  80 % des 900 interrogés estiment en effet que ces systèmes ont déjà permis de réduire l’épuisement des personnels de santé. L’intelligence artificielle permettrait également de dégager du temps aux médecins afin qu’ils en passent davantage avec leurs patients.

Source

Articles liés :

Le cancer du sein touche aussi les hommes, un Français témoigne

Une étiquette de prévention du cancer du sein sur le fromage ?

Oui, l’alcool augmente bien le risque de cancer du sein