in ,

Une IA assistera bientôt des chirurgiens cardiaques !

Crédits : iStock

Une nouvelle manière d’opérer les patients atteints de problèmes cardiaques est sur le point d’être testée aux États-Unis. Il s’agit de reproduire un cœur virtuel du patient afin de permettre au chirurgien de parfaitement cibler le problème.

Un gain en précision avec l’IA

Selon un article publié par Endgadget le 22 août 2019, la Food and Drug Administration (FDA) a autorisé des essais concernant une nouvelle façon d’opérer. Destinée à traiter des patients atteints de problèmes cardiaques, cette technique a été baptisée OPtimal Target Identification via Modelling of Arrhythmogenesis (OPTIMA). L’objectif ? Augmenter l’efficacité des chirurgiens et éviter la multiplication des interventions chirurgicales.

Les chercheurs de l’Université Johns Hopkins à Baltimore (États-Unis) à l’origine d’OPTIMA indiquent qu’il s’agit ici d’une intelligence artificielle. Sa mission n’est autre que générer un modèle virtuel du cœur d’un patient avant l’opération. Ceci permettrait au médecin de mieux visualiser la zone à traiter et amènerait à une meilleure précision. Selon un communiqué de l’Université Johns Hopkins, pas moins de 160 patients ont déjà été sélectionnés pour participer à des tests qui devraient débuter dans le courant de l’automne.

Le projet cible les patients dont le rythme cardiaque est considéré comme irrégulier. Outre-Atlantique, environ la moitié des patients sortant de ce genre d’opération doit faire l’objet d’un suivi, c’est-à-dire subir d’autres opérations. Or, l’IA a été pensée afin d’éviter ces interventions chirurgicales répétées, justement par ce gain en précision et en préparation.

Le but des chercheurs est de mieux cibler les tissus cardiaques à traiter
Crédits : capture YouTube/ Johns Hopkins University

L’IA permet d’opérer d’abord virtuellement

Selon les chercheurs, l’IA stimule chaque cellule au moyen d’une impulsion électrique virtuelle. Le but est de trouver l’origine de l’irrégularité du rythme cardiaque. Après avoir généré le modèle virtuel du cœur au moyen d’un scan IRM, les médecins procèdent à une simulation de chirurgie. Effectivement, il s’agit là d’une opération virtuelle afin de se préparer parfaitement à cibler les bons tissus cardiaques lors de l’opération réelle.

En 2017, une opération de l’épaule assistée par la réalité augmentée a été effectuée en France. Il s’agissait d’implanter une prothèse d’épaule avec l’assistance de casques de réalité augmentée HoloLens. Or, un modèle 3D avait été généré à partir des données collectées lors d’examens préliminaires tels que la radiographie, le scanner ou encore l’Imagerie à résonance magnétique (IRM).

Articles liés :

Des chirurgiens de moins en moins habiles à cause des écrans !

Des mini-robots chirurgiens contrôlés via la réalité virtuelle !

Un laser intelligent pour identifier les individus en fonction des battements de leur cœur