in

Une hydrolienne domestique pour rendre chaque foyer autonome en énergie

Crédits : Idénergie

De plus en plus de particuliers désirent avoir accès aux énergies renouvelables pour économiser de l’argent, être plus autonomes et bien sûr, agir pour la planète. L’hydrolienne domestique est un appareil qui est en train de prendre de plus en plus d’ampleur et ce n’est pas un hasard puisqu’il s’agit ici d’une innovation très intéressante.

L’hydrolienne domestique est une véritable révolution pour les particuliers qui s’en équipent. Celle-ci, livrée en kit, ne nécessite qu’une personne pour être montée. Il s’agit grossièrement d’une simple turbine ne nécessitant aucun moyen exceptionnel ni au niveau financier ni au niveau expertise. L’hydrolienne fonctionne lorsqu’on l’installe dans le courant d’une rivière.

Une fois placé dans la rivière et raccordé à l’habitation, l’appareil peut produire jusqu’à 12 kWh par jour, ce qui est très proche de la consommation moyenne d’un foyer français (14,6 kWh). Cependant, l’hydrolienne domestique est capable de rendre une modeste maison complètement autonome en énergie et ce point lui confère une dimension révolutionnaire.

(Crédit image : Idénergie)

Cette hydrolienne domestique a été mise au point par la société canadienne Idénergie et commercialisée à un prix de 9500 dollars, soit environ 9000 euros. Il est évident qu’il s’agit là d’un investissement conséquent pour beaucoup de personnes, mais l’idée de rendre son habitation instantanément 100 % autonome en énergie est une promesse tout de même non négligeable.

(Crédit image : Idénergie)

Au-delà du prix qui pourrait rebuter certains, il est également évident que tout le monde ne peut pas utiliser l’hydrolienne domestique, tout simplement parce que nous ne vivons pas tous à proximité d’un cours d’eau. Cependant, l’idée est louable : la perspective de ne plus dépendre du réseau électrique et de produire une énergie propre et renouvelable est plus qu’intéressante.

D’ailleurs, imaginez-vous loin de tout (ou presque), par exemple dans un chalet à proximité d’une rivière avec votre turbine domestique, le pied non ?

Sources : PositivRCanoë