in

Une hermaphrodite vient de donner naissance à des jumeaux

Crédits : iStock

C’est à l’âge de 19 ans que les médecins ont annoncé à Hayley Haynes qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfants, ne possédant ni ovaires ni trompes de Fallope. Neuf ans après, elle vient de donner la vie à deux jumeaux.

Souffrant d’un pseudo hermaphrodisme masculin, Hayley Haynes pensait ne jamais pourvoir donner la vie. En effet, ne disposant pas de système reproducteur féminin, les médecins lui avaient ôté tout espoir d’être un jour mère lorsqu’elle n’avait encore que 19 ans. Mais la médecine avance à toute vitesse, et il y a quelques jours, à l’âge de 28 ans, Hayley a donné naissance à Avery et Darcey, des jumeaux. Tout ce petit monde se porte bien.

La route a été longue, très longue pour cette jeune femme depuis ce jour où elle pensait que les jeux étaient bel et bien faits. « Quand j’ai appris que je n’avais pas d’utérus, j’étais si confuse que j’en étais malade, ma plus grande crainte était de ne jamais avoir d’enfant. Soudain, c’est comme s’il me manquait une grosse partie de ma vie. Je ne me sentais femme qu’à moitié. J’étais gênée. Comme allais-je pouvoir dire à un homme que j’étais génétiquement masculine en début de relation ? » a t’elle déclaré au Daily Mirror.

Mais alors qu’elle trouvait finalement un homme, Sam, un ami d’enfance, les médecins eux trouvaient en elle un micro-utérus. Insignifiant, ne mesurant que quelques millimètres, mais tout de même un début, et de quoi faire le plein d’optimisme. Il a fallu ensuite stimuler ce micro-utérus avec un traitement à base d’hormones. Grâce à plusieurs donneuses d’ovules, de nombreuses tentatives de fécondation ont été faites durant plusieurs années, jusqu’à la réussite ! Une belle surprise pour cette nouvelle maman, qui a même eu le bonheur d’avoir des jumeaux. « Devenir mère a été le moment le plus incroyable de ma vie. Quand j’ai tenu mes bébés dans mes bras, j’ai été submergée par l’émotion » conclut-elle.

source : dailymirror