in

Une guerre nucléaire indo-pakistanaise pourrait faire 125 millions de morts

Crédits : Pixabay

En marge du conflit opposant l’Inde et le Pakistan qui se cristallise autour du Cachemire, des chercheurs ont anticipé les éventuelles conséquences d’une guerre nucléaire entre les deux pays. Et les résultats font froid dans le dos.

L’Inde et le Pakistan revendiquent le territoire du Cachemire, situé au nord des deux pays, depuis la partition de l’Empire colonial britannique des Indes en 1947. Les esprits se sont de nouveau échauffés à la fin de l’été, après que l’Inde ait modifié sa constitution, supprimant ainsi les droits des habitants de la région du Cachemire. Des troupes ont ensuite été envoyées sur place. Une démarche qui n’a pas du tout plu au Pakistan.

Sachant que ces deux puissances possèdent l’arme nucléaire (150 têtes) et qu’elles continuent de la développer, des chercheurs ont alors voulu savoir jusqu’où un tel conflit pouvait nous mener. Les détails de l’étude ont été publiés dans la revue Science.

Jusqu’à 125 millions de morts

Prenant en compte de nombreux paramètres, ils ont alors déterminé qu’une guerre nucléaire entre les deux nations, si elle avait lieu en 2025, pourrait tuer jusqu’à 125 millions de personnes en seulement une semaine. C’est environ deux fois plus que le nombre de morts au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Une véritable catastrophe qui se jouerait en plusieurs étapes. Les chercheurs ont estimé qu’au cours de la première semaine, jusqu’à 250 têtes nucléaires pourraient être lâchées sur les deux pays, chacune pouvant entraîner la mort de 700 000 personnes. Après de multiples incendies suivrait un hiver nucléaire. Plus de 36 milliards de tonnes de fumée noire seraient en effet rejetées dans l’atmosphère, bloquant la lumière du Soleil. Les températures chuteraient ensuite à -15°C, et ce pendant plusieurs années, entraînant des pénuries alimentaires.

Notre expérience, réalisée avec un modèle de système terrestre ultramoderne, révèle des réductions à grande échelle de la productivité des plantes sur terre et des algues dans l’océan, avec des conséquences dangereuses pour les organismes situés plus haut dans la chaîne alimentaire. Y compris l’Homme”, explique ainsi Nicole Lovenduski de l’Institut de recherche sur l’Arctique et les Alpes (INSTAAR), et coauteure de l’étude. Plus précisément, elle prévoit une réduction de 15 à 30% de la croissance végétale dans le monde et une baisse de 5 à 15% de la flore océanique mondiale.

guerre
Une guerre nucléaire entre l’Inde et le Pakistan serait catastrophique pour l’humanité. Crédits : Pixabay

Une guerre sans précédent

Je pense que nous avons eu de la chance au cours des 74 années qui se sont écoulées depuis la dernière guerre nucléaire de ne pas en avoir connu d’autre en raison d’erreurs, de panique, de malentendus, d’échecs techniques ou de piratage, explique Alan Robock, de l’Université Rutgers. Si les armes existent, elles peuvent être utilisées. Et le conflit en cours au Cachemire risque de dégénérer“.

Brian Toon, de l’Université Boulder, évoque de son côté qu’une guerre entre l’Inde et le Pakistan pourrait doubler le taux de mortalité dans le monde. “C’est une guerre, dit-il, qui n’aurait aucun précédent dans l’expérience humaine“.

Articles liés :

Voici les impacts catastrophiques qu’aurait une guerre nucléaire sur le climat

Des larves bientôt envoyées en zones de guerre pour soigner les blessés

Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale ont perturbé l’atmosphère terrestre