in

Une étude estime le nombre de civilisations intelligentes dans notre galaxie

Crédits : Pawel86/Pixabay

Partant de l’hypothèse que la vie intelligente se développe sur d’autres planètes de la même manière que sur Terre, une étude estime qu’il pourrait y avoir plusieurs dizaines de civilisations intelligentes dans notre galaxie.

Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Beaucoup en doutent. Il apparaît en effet très peu probable, compte tenu de l’immensité du cosmos, que notre planète soit la seule à porter la vie. D’autant que celle-ci semble être apparue sur Terre dès qu’elle en a eu l’occasion. Partant de ce constat, nous pourrions donc imaginer que, si les conditions l’autorisent, la vie pourrait également se développer ailleurs dans l’Univers.

L’idée qu’une vie microbienne puisse exister sur une autre planète, ou même sur une lune, est à peu près acquise. En effet, ce n’est qu’une question de temps, a priori, avant que l’un de nos instruments n’en détecte la présence sur Mars, Europe, ou encore Encelade, qui sont dans notre système les principales candidates pour la soutenir.

Estimer le nombre possible de civilisations extraterrestres intelligentes est néanmoins beaucoup plus difficile. Une équipe de l’Université de Nottingham (Royaume-Uni) s’y est tout de même essayé.

encelade
Encelade, la lune de Saturne, pourrait abriter sous sa croûte glacée une forme de vie microbienne baignant dans un océan. Crédits : NASA/JPL-Caltech

Plus de 30 civilisations dans la Voie Lactée

Dans un article publié dans The Astrophysical Journal, les chercheurs expliquent avoir basé leurs calculs sur une limite astrobiologique copernicienne dite “forte”, qui suggère qu’une vie intelligente se forme entre en 4,5 à 5 milliards d’années sur une planète, comme ce fut le cas pour la Terre, âgée d’environ 4,5 milliards d’années. Par “vie intelligente”, entendez “civilisation avancée”.

Notez qu’à l’inverse, une limite astrobiologique copernicienne dite “faible” propose qu’une vie intelligente puisse se développer avant ce seuil. Ceci étant, cette nouvelle recherche s’est donc appuyée sur la première hypothèse, prenant finalement exemple sur notre planète.

En outre, les chercheurs ont également supposé que ces civilisations avancées devraient se développer dans des environnements riches en métaux. Là encore, comme ce fut le cas pour la Terre, grâce au Soleil qui présente un fort taux de métallicité. Des recherches antérieures menées en 2012 avaient d’ailleurs évalué la “métallicité stellaire minimale” appropriée requise pour la formation de planètes similaires à la Terre.

Les chercheurs ont ensuite cherché à savoir combien de planètes dans la Voie lactée seraient en mesure de satisfaire ces conditions. Ils estiment qu’il pourrait y avoir plus de 30 civilisations intelligentes actuellement capables, dans la galaxie, d’émettre des signaux radio dans l’espace, comme nous le faisons depuis plusieurs décennies.

« Il devrait y avoir au moins quelques dizaines de civilisations actives dans notre Galaxie en supposant qu’il faut 5 milliards d’années pour que la vie intelligente se forme sur d’autres planètes similaires à la Terre », a déclaré Christopher Conselice de l’Université de Nottingham dans un communiqué.

En outre, toujours selon leur approche, la distance moyenne nous séparant de toutes ces possibles civilisations serait d’environ 17 000 années-lumière. Ce qui rend malheureusement la possibilité de communiquer avec nos potentiels “voisins” a priori très compliquée.

Source