in

Une énorme griffe de dinosaure carnivore découverte en Australie

Crédits : Stephen Poropat / Musées Victoria

Une équipe de paléontologues annonce la découverte d’une griffe de dinosaure de 20 centimètres de long en Australie. Probablement une nouvelle espèce.

Une griffe de théropode, vous en avez déjà vu une dans le film Jurassic Park. Mais celle retrouvée dans l’État de victoria, en Australie, est encore plus impressionnante, mesurant environ 20 centimètres de long. Elle appartenait à un dinosaure carnivore de la famille des mégaraptorides qui vécut il y a environ 110 millions d’années. Les détails de l’étude sont publiés dans le Journal of Vertebrate Paleontology.

Une ressemblance frappante

Pour le moment, on ne sait pas trop à quelle espèce appartenait cette arme tranchante. Quelques dents, un os de la cheville et un os du cou appartenant au même animal ont également été retrouvés. Ce qui est étonnant, c’est que ces restes fossiles (exceptée la vertèbre) ressemblent fortement à ceux d’une autre espèce – Australovenator wintonensis – qui vécut environ 10 millions d’années plus tard et à des milliers de kilomètres plus au nord.

Avoir une espèce de dinosaure capable d’évoluer sur plus de 10 millions d’années n’est pas impossible, explique Stephen Poropat, paléontologue à la Swinburne University et principal auteur de l’étude. Mais ce serait extraordinaire. Je pense qu’il est plus probable que nous ayons affaire à une espèce différente“.

dinosaure
Vue d’artiste d’Australovenator Wintonensis. Crédits : Travis R. Tischler / Musée australien de l’âge des dinosaures à Winton, Queensland

Probablement un très grand carnivore

Avec seulement des fragments du fossile disponibles, ce nouvel animal n’a pas encore reçu de nom officiel. Au regard de sa ressemblance avec l’Australovenator Wintonensis, nous pourrions facilement imaginer un dinosaure de deux mètres de haut pour environ six mètres de long, du museau à la queue.

Des recherches supplémentaires sont d’ores et déjà prévues dans la région à partir du mois de novembre prochain. En espérant que les paléontologues arriveront à tomber sur d’autres ossements. le problème, c’est qu’à l’époque, la région était tapissée de rivières profondes et au débit rapide. “Nous ne nous attendons donc pas à trouver tout le squelette d’un animal terrestre, mais nous pourrions avoir de la chance“, espère le chercheur.

Rappelons également qu’il y a quelques semaines, une équipe de paléontologues annonçait avoir identifié une autre nouvelle espèce de dinosaure – Fostoria dhimbangunmal – évoluant il y a environ 100 millions d’années en Australie. L’espèce, herbivore cette fois, se déplaçait vraisemblablement en troupeau.

Source

Articles liés :

Un redoutable dinosaure vient d’être découvert en Thaïlande

Il était une fois une tortue, écrasée par un dinosaure

Deux nouvelles espèces de dinosaures cousines du T-Rex découvertes