in ,

Une énorme éruption volcanique secoue la lune Io

io Jupiter
Illustration de la surface de Io, le corps le plus volcanique du système solaire. Crédit : Ron Mille

Les observations de Io, la lune volcanique de Jupiter, révèlent des explosions quasi annuelles, mais celle-ci est de loin la plus importante observée à ce jour. Que pourrait nous apprendre cette nouvelle éruption ?

L’objet le plus actif du système solaire

La surface de Io, contrairement à celle d’Europe ou de Ganymède, est recouverte de lacs de lave formés à partir de centaines de volcans dispersés en surface. Certaines de ces éruptions s’élèvent même à plusieurs dizaines de kilomètres de hauteur. Nous devons cette activité à la gravité de Jupiter qui, combinée à celle de deux autres lunes joviennes – Europe et Ganymède -, crée de puissantes forces de marées qui étirent et compriment Io, qui est la plus intérieure des quatre grandes lunes de ce système.

Un observatoire situé en Arizona, géré par Planetary Science Institute (PSI), analyse l’activité volcanique sur Io depuis un peu plus de cinq ans. Les observations se font grâce à un coronographe capable d’atténuer la lumière provenant de Jupiter, permettant ainsi l’imagerie de gaz faibles près de la planète. Un important éclaircissement de deux de ces gaz, le sodium et le soufre ionisé, a débuté entre juillet et septembre 2022, et ce jusqu’en décembre dernier.

Les observations ont été faites par l’astronome Jeff Morgenthaler, qui exploitait l’observatoire.

Dans ces images, le sodium paraissait étonnamment brillant comparé aux observations précédentes. À l’inverse, le soufre ionisé, qui forme une structure en forme de beignet encerclant Jupiter (appelée le tore de plasma Io), n’était curieusement pas aussi brillant qu’habituellement. « Cela pourrait nous dire quelque chose sur la composition de l’activité volcanique qui a produit l’éruption« , note l’astronome. « Cela pourrait également suggérer que le tore est plus efficace pour se débarrasser de la matière lorsque plus de matière y est jetée« .

io Jupiter
Image du nuage de sodium en expansion correspondant à la grande explosion volcanique de Io. Crédit : Jeff Morgenthaler

Juno en approche

Ces observations ont des implications pour la mission Juno. Après s’être approchée de Ganymède et d’Europe il y a plusieurs mois, la sonde américaine s’approche progressivement d’Io pour un survol rapproché prévu en décembre 2023. Or, plusieurs de ses instruments seront sensibles aux changements de l’environnement plasma autour de Io et Jupiter. Ces futures observations pourraient ainsi nous dire si cette explosion volcanique avait une composition différente des précédentes.

En attendant, avant que Juno ne puisse se rapprocher suffisamment, l’astronome espère que davantage d’observations pourront être faites. Pour ce travail, le chercheur s’est en effet appuyé sur un télescope relativement simple (IoIO) configuré pour être commandé à distance. Presque toutes les pièces utilisées pour le construire sont disponibles dans des magasins spécialisés. Ces petits instruments supplémentaires, disséminés à travers le monde, pourraient aider les astronomes à continuer de surveiller la lune jovienne depuis la Terre pendant les interruptions imposées par des conditions météorologiques défavorables.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.