in

Une carte interactive montre la consommation électrique des pays en temps réel

Crédits : NicoElNino / iStock

Quantifier l’impact de chaque choix que font les citoyens et les entreprises, telle est la raison d’être du projet de cartographie Electricity Map. Il s’agit ici d’une carte en ligne montrant en temps réel la consommation électrique de chaque pays, mais également les différentes sources d’énergie et les émissions de CO2.

Une plateforme particulièrement intéressante

En France, les centrales nucléaires assurent habituellement environ 80 % de la production d’électricité. Le reste comprend des sources d’énergie renouvelable (éolien, solaire) et des sources fossiles telles que le charbon et le gaz naturel. Mais quelle est leur part respective du mix énergétique du pays ? Si de nombreuses plateformes en ligne peuvent répondre à cette question, la cartographie Electricity Map est particulièrement intéressante et informe sur chaque pays (sauf absence de données).

Disponible sur iOS et Android, l’application qui a été mise au point par l’organisation danoise Tomorrow permet une visualisation en temps réel de la provenance de l’électricité et de la quantité de CO2 émise pour la produire. Il s’agit également de visualiser la consommation électrique.

Plus précisément, la carte indique l’intensité des émissions de CO2 dégagées par kilowatt-heure (kWh). Ainsi, plus la couleur se rapproche du noir et plus le bilan est mauvais. Les pays approchant du vert génèrent peu d’émissions de CO2 et ces « bons élèves » se trouvent généralement en Europe du Nord (Islande, Norvège et Suède). Par exemple, l’intensité carbone – quantité d’émissions de carbone (CO2éq) produite par kWh d’électricité consommée – de la France est de 46g, contre 148g pour le Royaume-Uni ou encore 347g pour l’Allemagne.

electricity maps capture
Crédits : Electricity Maps

Une France globalement décarbonée

La France fait partie des pays dont la production d’électricité est globalement décarbonée. Lorsque l’on clique sur le pays, il est possible de découvrir que le nucléaire assure actuellement 60,32 % de l’électricité. Viennent ensuite l’hydroélectricité (11,78 %), l’éolien (10,61 %), le solaire (6,58 %) ainsi que le gaz naturel (4,18 %). Le réel point positif est la quasi-absence de charbon (0,07 %) dans le mix énergétique français. En définitive, la part du renouvelable dans ce même mix est actuellement d’environ 26 %.

D’autres fonctionnalités de la plateforme permettent d’observer de nombreuses données. Par exemple, il est possible de prendre connaissance des variations de l’origine de l’électricité durant les dernières 24 heures, les trente derniers jours, l’année en cours ou encore les cinq dernières années. Même chose pour les prix de l’électricité. Il est également possible de connaître les exportations et importations d’énergie d’un pays à l’autre.

Enfin, focus sur le plus mauvais élève européen : la Pologne. Ce pays tire pas moins de 69,36 % de son électricité du charbon et 6,27 % du gaz naturel. La première source d’énergie renouvelable du pays est le solaire avec seulement 7,28 % du mix énergétique national.

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.