in

Une arme de jet vieille de 300 000 ans découverte en Allemagne

Vue d'artiste d'Homo heidelbergensis chassant des oiseaux. Crédits : Benoit Clarys

Un bâton de jet en bois vieux de 300 000 ans a récemment été mis au jour dans le nord de l’Allemagne. Une arme probablement utilisée par Homo heidelbergensis pour chasser de petites proies à distance.

La localité de Schöningen est connue des archéologues et anthropologues. Et pour cause, il est possible d’y trouver une vingtaine de sites datant du pléistocène moyen sous lesquels ont notamment été excavés plusieurs bâtons de jet longs de 1,80 m à 2,50 m entre 1994 et 1998. Toutes ces armes ont probablement appartenu aux derniers représentants de l’espèce Homo heidelbergensis. Pour rappel, ces ancêtres présumés de Neandertal ont fréquenté la région il y a entre 700 000 et 300 000 ans.

La plus ancienne arme de jet

Plus récemment, sur le même site (Schöningen 13 II-4) a été retrouvée une nouvelle arme de jet, elle aussi en très bon état, vieille de 300 000 ans. C’est accessoirement la plus ancienne jamais mise au jour. Une découverte exceptionnelle qui vient de faire l’objet d’une publication dans la revue Nature Ecology & Evolution.

Les chances de trouver des artefacts paléolithiques en bois sont normalement nulles“, explique Nicholas Conard du Département de préhistoire de l’Université de Tübingen. “Mais Schöningen, avec sa conservation exceptionnelle, regroupe de loin la plus large et la plus importante collection d’outils en bois et équipements de chasse du Paléolithique“.

Cette lance, taillée dans le bois d’un épicéa, mesure 64,5 cm de long et pèse 264 grammes. Une analyse de l’usure de l’artefact faite avec un microscope stéréoscopique a également permis de constater que son fabricant a utilisé des outils en silex pour couper la branche de l’arbre avant d’en lisser la surface et d’en épointer les deux extrémités.

Ces analyses ont également révélé des “fractures d’impact” et autres dommages “conformes à ceux trouvés sur des exemples ethnographiques et expérimentaux de lancer de bâtons“, peut-on lire dans l’étude.

allemagne bâton de jet
Deux vues du bâton de jet de 300.000 ans. Arme de chasse utilisée par Homo heidelbergensis. Crédits : Alexander Janas/Université de Tübingen

Chasser de petites proies à distance

Les chercheurs émettent l’hypothèse que les anciens chasseurs utilisaient ces armes pour chasser principalement des oiseaux aquatiques. “Des ossements de cygnes, de canards ont été recueillis dans les mêmes niveaux archéologiques que le bâton de jet“, explique en effet à Science & Avenir Veerle Rots, archéologue du laboratoire Tracéolab de l’Université de Liège. Ces bâtons étaient sans doute également utilisés pour chasser du petit gibier, comme les lapins ou les lièvres.

Selon des documents ethnographiques, ces armes étaient tenues par la pointe lorsqu’elles étaient lancées. Elles tournoyaient alors jusqu’à atteindre leur cible située à plusieurs dizaines de mètres de distance. À titre d’information, le bâton de jet le plus “abouti” reste aujourd’hui le boomerang, dont les propriétés de vol assurent normalement un retour à l’envoyeur.

Source