in ,

Une application de réalité virtuelle pour s’entraîner à renvoyer un employé

Crédits : Talespin

Peu importe la raison, il n’est pas toujours évident pour un chef d’entreprise de se séparer de l’un de ses employés. En partant de ce constat, une société a créé une expérience de réalité virtuelle pour s’entraîner à licencier un employé de la meilleure façon possible.

Se former à virer un employé

Il y a quelques mois, nous évoquions l’arrivée de la réalité virtuelle chez Pôle Emploi. Les candidats peuvent utiliser une application VR pour s’entraîner à passer des entretiens d’embauche. Avec la société Talespin, nous sommes dans le mouvement inverse, puisqu’il s’agit de se former à licencier un employé. Le but ? Procéder au licenciement avec courtoisie et éviter les mauvaises réactions.

Comme l’explique un article publié par Futurism le 12 août 2019, la société a créé un personnage virtuel nommé Barry. Endossant le rôle de l’employé proche de la sortie, celui-ci réagit au discours de l’employeur en fonction du ton et des mots utilisés. Autrement dit, si le chef d’entreprise se montre trop rude, Barry aura une réaction partagée entre la colère, l’indignation et la tristesse. Dans le cas où l’employeur se montre courtois, Barry réagira avec calme et prendra la nouvelle de la meilleure façon possible.

Barry est un personnage virtuel créé pour endosser le rôle de l’employé indésirable
Crédits : capture YouTube/ Talespin

Un manque de réalisme à corriger

« Lorsqu’un utilisateur interagit avec Barry dans la simulation, celui-ci navigue dans des centaines de voies de conversation possibles pour licencier Barry efficacement », peut-on lire dans un communiqué publié par Talespin.

Si l’existence de cette application peut choquer certaines personnes, le but de Talespin est de permettre aux managers d’acquérir des “soft skills”. Il s’agit de compétences très prisées dans le monde de l’entreprise – et savoir se séparer d’un employé en est une. C’est aussi le cas de l’évaluation de performances, des entretiens d’embauche ou encore de l’identification des meilleures méthodes de travail.

Néanmoins, le réalisme de Barry laisse encore à désirer, mais Talespin pourrait corriger ce défaut dans un avenir proche. L’apparence du personnage ne représente pas un problème, mais le manque de réalisme se situe surtout au niveau des réactions. En effet, Barry se contente de suivre un script, si bien que son attitude n’est pas vraiment naturelle.

Voici une vidéo explicative publiée par Talespin :

Articles liés :

Dans le futur, travaillerons-nous à distance en réalité virtuelle ?

Cet impressionnant bureau utilisant la réalité virtuelle veut révolutionner la bureautique informatique

Il est désormais possible de manipuler des molécules en réalité virtuelle !