in

Un volcan ancien se réveille-t-il actuellement en Allemagne ?

Crédits : Mabol! / Wikipedia

Une zone nommée Eifel volcanique, où se situent plusieurs volcans, montre des signes d’activité. En effet, le sol fait l’objet d’une élévation dix fois plus importante que la normale. Par ailleurs, ce dernier s’étire de manière horizontale. Selon des chercheurs, il s’agirait d’une remontée de roches en provenance du manteau terrestre.

Une élévation très importante du sol

L’Eifel volcanique s’étend sur un territoire d’environ 2 000 km² au delà du Rhin, côté allemand. Abritant plusieurs volcans anciens, la zone a débuté son volcanisme il y a environ 50 millions d’années (ère tertiaire). Si les dernières éruptions remontent entre 10 000 et 20 000 ans, le site est dormant mais toujours actif. En effet, la zone présente régulièrement des émissions de gaz et des mini tremblements de terre à basse fréquence.

Dans une étude parue dans la revue Geophysical Journal International le 11 mai 2020, des chercheurs pensent qu’un ou plusieurs volcans pourraient se réveiller dans l’Eifel volcanique. Selon l’étude, la zone s’élève jusqu’à 1 mm par an, une hausse dix fois plus importante que la moyenne des 800 000 dernières années ! Les chercheurs expliquent notamment qu’aucune région du nord de l’Europe ne présente un tel niveau d’élévation verticale.

carte volcans allemagne
Crédits : Université du Nevada à Reno

Présence d’un panache volcanique

Les suspicions d’un regain d’activé de l’Eifel volcanique existaient déjà. Toutefois, l’étude menée par l’équipe de Corné Kreemer de l’Université du Nevada, à Reno (États-Unis), apporte davantage de précisions. Dans le cadre de ces recherches, un espace important allant de l’Espagne à la Suède a été analysé au moyen de milliers de station GPS. Or, la zone s’élevant le plus correspond bien à celle de l’Eifel volcanique. Par ailleurs il est également question d’une extension horizontale non négligeable, à savoir jusqu’à 0,33 mm par an.

Les meneurs de l’étude penchent pour la présence d’un panache. Il s’agit d’une remontée de roches en provenance du manteau terrestre et dont la température est anormalement chaude. Or, ces panaches auraient un lien avec des points chauds présentant une activité volcanique, comme c’est par exemple le cas à Hawaï. Les scientifiques rappellent que le panache en question à l’origine de l’ancienne activité volcanique de l’Eifel volcanique s’étend sur pas moins de 400 km sous la surface. Le fait est que, durant des années, la potentielle activité de ce panache a alimenté les débats.

Pour les chercheurs étasuniens, les résultats obtenus démontrent que des roches chaudes du manteau terrestre remontent en ce moment vers la surface. Or, il s’agit là d’une raison valable permettant de supposer qu’il y aura une activité future, et ce bien que la zone semble actuellement endormie. L’étude n’affirme pas qu’une éruption se produira très bientôt. Toutefois, dans le cas où la zone doive un jour affronter une telle éruption, le danger sera bien réel. En effet, plus de 200 000 personnes vivent dans la région de l’Eifel volcanique.