in

Un tissu vivant capable de révolutionner l’industrie du textile ?

Crédits : Biogarmentry / Roya Aghighi

Une styliste a mis au point d’un tissu inédit à base d’algues. Ce prototype peut représenter une révolution dans le monde du textile. Vivant et biodégradable, ce tissu est en effet plein de promesses selon sa créatrice. Il faut dire que l’industrie du textile est l’une des plus polluantes au monde.

Réduire l’impact carbone du textile

Roya Aghighi est une styliste irano-canadienne qui désire révolutionner le domaine du textile comme l’explique CNN dans un article publié le 31 août 2020. Afin d’y parvenir, l’intéressée a collaboré avec l’Université de Colombie-Britannique (Canada) pour créer le Biogarmentry. Il s’agit tout simplement du premier tissu vivant et biodégradable du monde. Réalisé à base d’algues, le tissu Biogarmentry est capable de photosynthèse et donc, de purifier l’air environnant. Pour Roya Aghighi, le projet n’en est qu’au stade du prototype, mais l’espoir est bien présent.

L’objectif est de démocratiser cette innovation afin de réduire l’impact carbone de l’industrie textile.Rappelons en effet que la mode est l’une des industries les plus polluantes au monde. En effet, celle-ci génère pas moins de 10 % des émissions mondiales de carbone, soit davantage que le trafic maritime et le trafic aérien. Alors que le nombre de vêtements vendus augmente sans cesse, pas moins de la moitié finissent leur course à la poubelle et ne sont donc pas recyclés.

vetement algue tissu
Crédits : Biogarmentry / Roya Aghighi

S’occuper de ses vêtements d’une nouvelle façon

Roya Aghighi désire changer nos habitudes et faire naître un sentiment d’empathie à l’égard de nos vêtements. L’idée peut paraître saugrenue au premier abord, mais il y a une logique. En effet, il s’agira de demander aux personnes de s’occuper de leur vêtement comme d’un être vivant. Ceux-ci devront par exemple l’hydrater et l’exposer à la lumière du jour afin d’augmenter sa durée de vie. “Vous n’allez pas jeter vos vêtements dans le coin de votre placard ou dans la machine à laver. Cela va immédiatement changer votre façon de penser à vos vêtements”, a déclaré la styliste.

Enfin, un petit mot sur les algues. En effet, en termes de biotechnologie, leur utilisation dépasse largement le cadre de la mode. Cette année, une brasserie australienne a créé une bière écologique à base d’algues. En 2019, la Station Spatiale internationale (ISS) avait accueilli un bioréacteur à algues produisant de l’oxygène et de la nourriture. Citons également une équipe de chercheurs étasuniens travaillant sur une nouvelle méthode pour produire un biocarburant à base d’algues.