in

Un tigre testé positif au Covid-19 dans un zoo de New York

Crédits : MALEX YAHAYA

Un tigre du zoo du Bronx (New York), fermé au public depuis le 16 mars, a récemment été testé positif au Covid-19, ont indiqué ses soigneurs ce dimanche. L’animal devrait pouvoir se remettre rapidement.

Nadia, une femelle tigre de Malaisie de 4 ans, a récemment contracté le coronavirus SARS-CoV-2 dans son enclos au zoo du Bronx, vient de faire savoir dans un communiqué la Wildlife Conservation Society, qui gère l’établissement. Depuis quelques jours, la tigresse souffrait d’une toux sèche et semblait avoir perdu l’appétit. Le félin, peut-on lire, pourrait avoir contracté l’agent pathogène auprès d’un gardien asymptomatique.

On souligne également que Nadia est la seule à avoir été testée pour le moment, mais d’autres félins pourraient aussi être touchés. Sa soeur Azul, deux tigres de l’Amour et trois lions d’Afrique semblent également souffrir des mêmes symptômes.

« Bien que leur appétit ait diminué, les félins du zoo du Bronx se portent bien grâce aux soins vétérinaires et se montrent vifs, alertes et interactifs avec leurs gardiens », indique un communiqué du zoo new yorkais.

« On ne sait pas comment cette maladie va se développer chez les grands félins car les différentes espèces peuvent réagir différemment aux nouvelles infections, mais nous allons continuer à les surveiller de près et à anticiper un rétablissement complet. Nous nous assurerons que toute connaissance acquise sur le Covid-19 contribuera à la compréhension de ce nouveau coronavirus dans le monde ».

tigre
Nadia, le tigre testé positif au COVID-19 au zoo du Bronx. Crédits : Julie Larsen Maher

Le point sur les chats domestiques

Rappelons qu’il y a quelques jours, des chercheurs chinois ont mis en ligne mardi une nouvelle étude (pas encore validée par des pairs, donc à prendre avec des pincettes), suggérant que le virus SARS-CoV-2 se réplique mal chez les chiens, les cochons, les poulets et les canards, mais de manière efficiente chez les chats.

Petite précision : selon leurs conclusions, le virus peut effectivement s’installer dans les voies respiratoires supérieurs des félins domestiques, et semble pouvoir se transmettre entre eux par gouttelettes projetées. En revanche, rien ne dit aujourd’hui que les chats peuvent transmettre le virus à l’Homme.

« Il n’y a vraiment pas lieu de paniquer, a récemment déclaré au Guardian le virologue Jonathan Ball. Les chats jouent un rôle sans doute inexistant, ou au pire mineur, dans la transmission du virus. Si vous avez le Covid-19 et que vous avez un chat, essayez de limiter les contacts rapprochés avec votre animal à poils jusqu’à votre guérison, a-t-il suggéré. Mais c’est tout ».

Source : AFP