in

Un système associant IA et micro-ondes pour mieux prévenir le cancer du sein

Crédits : catinsyrup / iStock

Les mammographies permettent de repérer les nodules à l’origine du cancer du sein. Paradoxalement, ce procédé expose les patientes à des radiations augmentant le risque sur le long terme de développer ce même type de cancer. Des chercheurs canadiens ont mis au point une technologie prometteuse associant intelligence artificielle et micro-ondes.

Les micro-ondes plutôt que les rayons X

Dans un communiqué publié le 24 février 2020, une équipe de l’Université de Waterloo (Canada) a fait part de ses dernières recherches. Il est question d’une technologie peu coûteuse et inoffensive destinée à détecter le cancer du sein. Or, ce système inédit associe l’analyse d’une intelligence artificielle (IA) et les micro-ondes.

La technique de dépistage actuellement en vigueur n’est autre que la mammographie. Cette dernière est une modalité de l’image médicale mettant en œuvre la radiographie des seins (rayons X). Malheureusement, cette technique est douloureuse, onéreuse et a la particularité d’augmenter les risques de développer le cancer du sein sur le long terme.

Préserver les patientes et faire des économies

Les rayons X et les micro-ondes font partie du spectre électromagnétique. Si les rayons X sont capables de donner une image de l’intérieur du corps humain grâce à leur faible longueur d’onde (entre 0,03 et 10 nanomètres), ceux-ci sont ionisants. Autrement dit, ils ont la fâcheuse tendance à retirer des électrons aux atomes qu’ils rencontrent. Leur dangerosité est avérée, c’est pour cette raison que les êtres vivants ne doivent pas trop y être exposés. Dans le cas des micro-ondes, la longueur d’onde est beaucoup plus grande (1 mm). Ainsi, étant donné que leur pouvoir de pénétration est plus faible, les dégâts occasionnés sont minimes (sauf à très haute dose).

Les chercheurs canadiens ont mis au point un capteur générant des micro-ondes inoffensives. Celles-ci se trouvent dans un boîtier de 15 cm² situé sous la table d’examen. La patiente doit donc s’installer à plat ventre et positionner son sein dans le boîtier. A l’intérieur, les micro-ondes génèrent un genre de « réflexions » qu’une intelligence artificielle se charge d’analyser. Il n’est donc pas question d’imagerie mais de détection d’anomalie. Or, le système est capable de repérer des anomalies dont la taille est inférieure à un centimètre de diamètre, et ce par comparaison avec la structure des tissus des deux seins.

appareil cancer du sein micro ondes
Crédits : University of Waterloo

En cas d’alerte, le médecin reçoit une recommandation afin de prescrire un examen complémentaire comme la mammographie. Ainsi, cette nouvelle technique permet d’éviter de pratiquer systématiquement la mammographie sur les patientes. Ceci donne donc la possibilité de ne pas trop les exposer aux rayons X et de réaliser des économies non négligeables.

Source

Articles liés :

Une IA est maintenant capable de détecter le cancer du sein avec une précision de 99% !

Un dérivé du cholestérol pourrait révolutionner les traitements du cancer du sein

Le cancer du sein touche aussi les hommes, un Français témoigne