in ,

Un supercondensateur “aux plantes” ayant une capacité électrique 900 fois plus importante !

Crédits : Porsche

Des chercheurs étasuniens ont mis au point un nouveau supercondensateur intégrant des plantes. Celui-ci est plus souple mais aussi plus écologique et économique que les meilleurs supercondensateurs actuels. De plus, sa capacité électrique est 900 fois plus grande, ce qui pourrait permettre une petite révolution dans le secteur des véhicules électriques.

Que sont les supercondensateurs ?

Les supercondensateurs sont des condensateurs permettant d’obtenir une densité de puissance et une densité d’énergie intermédiaires entre les batteries et les condensateurs électrolytiques classiques. Autrement dit, les supercondensateurs sont une alternative aux batteries utilisant la charge statique plutôt que la réaction chimique pour stocker l’énergie.

Il faut savoir que les supercondensateurs permettent une charge et une décharge plus rapide. En revanche ceux-ci conservent la charge moins longtemps. Actuellement, les supercondensateurs équipent les véhicules électriques (et hybrides) afin de fournir des pics d’énergie. Or, ces pics servent lors des accélérations ou encore dans le but de récupérer l’énergie de freinage.

Un prototype très prometteur

Il s’avère que les supercondensateurs pourraient représenter une source d’énergie principale. Selon une publication d’une équipe de la Texas A&M University (États-Unis) dans la revue Energy Storage le 2 juin 2020, il serait possible d’alimenter une voiture électrique avec un supercondensateur dont la charge prendrait seulement quelques minutes. Les chercheurs disent avoir créé un prototype de supercondensateur plus performant et plus écologique. Ce dernier n’intègre aucun oxyde métallique – source de problèmes – et ne nécessite aucun traitement chimique.

Le fait est que le prototype intègre de la lignine, un composant du bois. Il s’agit aussi d’un résidu de l’industrie papetière. La lignine est alors mélangée à du dioxyde de manganèse, un mélange placé sur une plaque d’aluminium afin d’obtenir l’une des deux électrodes nécessaires. Quant à la seconde électrode, celle-ci est faite de charbon actif et d’aluminium (voir schéma ci-après). Selon les scientifiques, ce nouveau supercondensateur a une capacité électrique (capacitance) 900 fois plus importante que celle des meilleurs supercondensateurs actuels. Très léger et flexible, celui-ci pourrait à l’avenir équiper les véhicules électriques.

schéma supercondensateur
Crédits : Texas A&M University

Toutefois, les scientifiques désirent aller plus loin et poursuivre leurs recherches. Il s’agit principalement d’éliminer entièrement les éléments dangereux pour l’environnement. L’objectif ? Obtenir des supercondensateurs 100 % écologiques intégrant seulement des composants verts et durables.

Enfin, nous évoquions récemment d’autres recherches effectuées par la start-up NDB basée aux États-Unis. Celle-ci travaille sur une “batterie éternelle” intégrant des nano-diamants radioactifs. Là encore, il pourrait s’agir d’une alternative viable aux batteries lithium-ion, pouvant équiper les satellites, les capteurs industriels et bien sûr les voitures électriques.