in

Horreur : un siècle après sa création, ce documentaire terrifie toujours autant

Häxan film horreur
Crédits : capture YouTube / Old Films Revival Project

En cette année 2022, les fans de cinéma d’horreur célèbrent sans doute le célèbre film Nosferatu le vampire qui fête son centenaire. Toutefois, une autre production sortie la même année mériterait autant d’attention. Il s’agit de Häxan, une sorte de documentaire suédois qui retrace l’histoire de l’occultisme en Occident.

Une « relecture historique » en images animées

Häxan, la sorcellerie à travers les âges est une production suédoise et son réalisateur Benjamin Christensen est danois. Sorti en 1922, ce film documentaire d’horreur fascinait déjà à l’époque, mais de nombreux adeptes le célèbrent encore aujourd’hui. Il faut dire que Häxan est disponible en haute définition sur certains sites de VOD, en DVD et même sur YouTube avec les sous-titres en anglais (voir en fin d’article). Accompagné durant 1h45 par une musique à l’humeur changeante, Häxan est un film innovant, dont la qualité graphique impressionne encore pour une production de cette époque. Considéré comme un documentaire autant qu’un genre de reconstitution, il en aurait inspiré d’autres traitant notamment de sorcellerie et/ou d’exorcisme.

Dans les faits, Häxan raconte l’histoire de l’occultisme en Occident, de l’Antiquité jusqu’au début du XXe siècle. Il se focalise néanmoins beaucoup sur les chasses aux sorcières ayant marqué le Moyen-Âge. Par ailleurs, le film comporte sept chapitres et est non narratif. Seule la musique y accompagne finalement les images. Le réalisateur confirmait d’ailleurs l’absence d’intrigue ou d’histoire continue. Selon lui, Häxan peut être considéré comme une relecture historique en images animées.

Häxan film horreur
Crédits : capture YouTube / Old Films Revival Project

Une sensation de malaise durable

La version restaurée est exceptionnelle et montre une utilisation de tous effets spéciaux possibles à l’époque tels que le stop motion, les surimpressions ou encore les jump cuts pour faire sursauter le spectateur. Le résultat est réellement terrifiant, car son imagerie est tout simplement la plus perturbante jamais produite lors de la période du cinéma muet. Il faut dire que Häxan va plutôt loin avec des sacrifices d’enfants et des pactes avec le diable.

Comme l’explique BBC Culture dans un article du 29 septembre 2022, visionner ce film laisse ainsi une sensation de malaise durable. D’ailleurs, d’autres films aux allures de documentaire ont également eu le même effet par la suite, comme Cannibal Holocaust (1980) ou encore The Blair Witch Project (1999). Le scénariste de films d’horreur Stephen Volk est ici convaincu que Benjamin Christensen avait pour seul but de choquer. Par ailleurs, la BBC rappelle qu’en 1923 la revue de cinéma Variety affirmait que Häxan n’était pas du tout adapté pour des projections publiques. Ainsi, le fait que celui-ci ait été censuré partout, même en Suède, n’est pas vraiment une surprise.