in

Un rare cas de gémellité observé chez les éléphants en Afrique

éléphant
Crédits : Pexels / Pixabay

L’événement est assez rare pour être souligné; une éléphante vient de donner naissance à des jumeaux dans une réserve africaine. Un heureux événement qui ne concerne que 0.5% des naissances.

C’est une jolie nouvelle annoncée vendredi 5 décembre 2014 par la réserve « Pangola Game » sur sa page Facebook. Curves, une jeune maman de 31 ans, vient de mettre au monde deux petits jumeaux, un événement rarissime, comme nous le rappelle Karel Landman, directeur exécutif de cette réserve de 7.200 hectares.

En effet, la gémellité n’est que rarement observée chez les éléphants. Selon le Dr Ian Whyte, spécialiste des éléphants ayant travaillé au Parc national Kruger, les études ont montré qu’elle ne concerne que 0,5% des naissances : « La mortalité de l’un des jumeaux survient généralement quand la demande de lait des deux petits devient plus importante et qu’elle ne peut être satisfaite par la mèreLe moins dominant des deux éléphanteaux n’a alors plus sa part ». Mais que serait la vie sans exception. D’ailleurs, le dernier cas recensé était celui d’une matriarche prénommée MaMerle, qui avait, par deux fois, donné naissance à des jumeaux en 2002 et 2006.

Pour l’heure, impossible de déterminer avec exactitude le sexe des deux nouveau-nés, la réserve souhaitant intervenir le moins possible pour donner le plus de chances de survie aux deux petits. Rappelons que la gestation de l’éléphante est la plus longue de tous les mammifères terrestres : entre 20 à 22 mois. De ce fait, le lien qui unit la mère et son petit est l’un des plus forts du règne animal. Longue vie à eux trois.

 

– Illustration : Pongola Game Reserve