in

Un quart de l’humanité ne bouge pas assez pour sa santé !

Crédits : PxHere

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime à 1,4 milliard le nombre de personnes ayant une activité physique insuffisante pour se maintenir en bonne santé. Ces individus auraient davantage de risques d’être entre autres atteints par des maladies cardiovasculaires, diabètes et autres cancers.

Dans le monde, une femme sur trois et un homme sur quatre n’auraient pas d’activité physique suffisante pour être en bonne santé, selon une étude publiée dans la revue The Lancet Global Health le 4 septembre 2018. Menées par des chercheurs de l’OMS sur la période 2001-2016, ces recherches démontreraient une non-amélioration de la pratique d’activités sportives au sein de la population mondiale, et donc une progression de la sédentarité.

L’étude en question s’est basée sur pas moins de 358 enquêtes traitant des niveaux d’activité physique d’1,9 million de personnes adultes vivant dans 168 pays. Les volontaires avaient eux-mêmes livré les détails portant sur leur activité physique.

Dans une publication du 23 février 2018, l’OMS a mis à jour ses chiffres et ses préconisations en matière d’activité physique. Il est par exemple recommandé de pratiquer une activité physique modérée (vélo, marche rapide, etc.) au moins deux heures et demie par semaine, ou encore une heure et quart d’activité intense (course, sport collectif, etc.). En dessous de ces considérations, le niveau d’activité physique ne serait pas suffisant.

Concernant les chiffres à l’échelle mondiale, l’OMS estime à 80 % le nombre d’adolescents n’ayant pas d’activité physique suffisante, bien que 56 % des États membres de l’OMS soient dotés de politiques visant à lutter contre la sédentarité.

Par ailleurs, les humains ne seraient pas tous égaux face au manque d’activité physique selon leur provenance. En Asie du Sud, 43 % des femmes ont une activité insuffisante contre 24 % des hommes. Cette proportion est de 40 % et 26 % pour l’Asie centrale, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient et de 42 % et 31 % en ce qui concerne les pays occidentaux ayant les niveaux de vie les plus élevés.

Sources : Sciences et AvenirLe Parisien

Articles liés :

Les Hommes faisaient-ils du sport durant la Préhistoire ?

Quels étaient les sports les plus pratiqués durant l’Antiquité ?

Le « sport en chambre » en est-il réellement un ?