in

Un pénis de cachalot empaillé vendu 5900 dollars !

Crédits : Swor­ders

Les ventes aux enchères proposent parfois des objets insolites. Preuve en est avec ce pénis de cachalot qui a bel et bien trouvé un acheteur. Son ancien propriétaire (qui le possédait depuis deux décennies) avait en effet décidé de s’en débarrasser. Pourtant, il s’agit là d’un objet plus que centenaire !

Une “carotte” à quelques milliers de dollars

Le pénis de cachalot en question a été vendu 5900 dollars (environ 5200 euros). En fait, il s’agissait du Lot 196 lors d’une vente aux enchères organisée par Sworders, l’une des plus anciennes maisons de vente aux enchères d’œuvres d’art et d’antiquités au Royaume-Uni. Son ancien propriétaire, un collectionneur privé, a désiré s’en séparer pour une raison inconnue après l’avoir conservé durant vingt ans.

L’objet datant du XIXe siècle mesure 167 centimètres et pèse huit kilogrammes. Selon Mark Wilkinson, expert chez Sworders, un taxidermiste l’avait à l’époque fourré à l’aide de poils de cheval. Il s’est avéré que déterminer un prix pour ce qui s’apparente au premier abord à une “grosse carotte” a été particulièrement compliqué. En effet, aucun objet de la sorte n’avait jamais été vendu par le passé.

Pour l’anecdote, le seul autre spécimen de la sorte est actuellement détenu par le Icelandic Phallological Museum. Cependant, il n’est bien évidemment pas à vendre. L’ancien propriétaire s’est finalement résolu à donner une fourchette de prix entre 4500 et 5800 dollars avant que le pénis ne soit vendu à peine plus cher.

Crédits : Wikipedia

Une anecdote amusante

Si les mots “carotte” ou “panais” (plante herbacée de la famille des apiacées) ont été évoqués pour qualifier la forme de l’objet, Mark Wilkinson a raconté une anecdote aussi amusante que sérieuse lors de la vente. En effet, les navigateurs auraient à l’époque pris l’habitude de conserver leur tabac dans des pénis de cachalot ou de baleine. Ce type de stockage avait pour but de garder le tabac humide et frais tout au long de leurs voyages.

Après vérification, le pénis appartenait à un représentant de l’espèce Physeter macrocephalus (ou grand cachalot). En langue anglaise, cette espèce est connue sous le nom de “sperm whale”, est-ce là un hasard ? Enfin, l’an dernier trois objets ayant été vendus aux enchères ont retenu notre attention : une lettre d’Einstein, un fauteuil roulant ayant appartenu à Stephen Hawking  ainsi qu’un portrait “peint” par une intelligence artificielle.

Sources : Atlas ObscuraUlyces

Articles liés :

Les poêles en Téflon pourraient-elles contribuer à réduire la taille du pénis ?

Pour lutter contre la concurrence, ces canards doublent la taille de leur pénis !

Le « penis captivus », ou quand vous restez coincés pendant l’acte