in

Un outil trempé dans du goudron témoigne du savoir-faire de Néandertal

Crédits : Un outil partiellement recouvert de goudron fabriqué par un néandertalien. Crédits : RMO

Des chercheurs annoncent avoir mis au jour un petit outil fabriqué par Néandertal il y a 47 000 ans. Petite particularité : le silex était partiellement recouvert de goudron. Le témoignage d’un haut savoir-faire.

On le considérait comme une brute épaisse il y a encore quelques années. Mais nous savons aujourd’hui que Néandertal était beaucoup plus sophistiqué. Il fabriquait des bijoux et peignait à l’occasion quelques toiles. Une preuve supplémentaire que nos anciens cousins étaient capables de tâches complexes – nécessitant une intention et tout un protocole – est la découverte d’un outil en partie recouvert de goudron. Probablement pour mieux le saisir.

Une longue préparation

Des études avaient déjà révélé que les Néandertaliens utilisaient du goudron de bouleau pour fabriquer divers types d’outils. Ils s’en servaient pour attacher des manches en bois. Des chercheurs ont ici découvert du goudron directement appliqué sur un morceau de silex tranchant. Le simple fait de mettre du goudron permettait alors à son créateur de ne pas se couper en utilisant son outil.

La découverte est intéressante, dans la mesure où d’une part, il y a une intention de rendre l’outil plus maniable. Mais également parce que ce goudron, il a bien fallu le préparer. D’abord en collectant du bois de bouleau (beaucoup d’écorce), puis en le brûlant à plus de 300 °C pendant des heures pour en extraire la matière coulante.

outils
Des répliques de la façon dont certains outils de Néandertal étaient fabriqués. Crédits : Paul RB Kozowyk

Un élément essentiel de la “trousse à outils”

L’artefact, vieux d’environ 47 000 ans, a été retrouvé sur une plage près de Rotterdam, faite de sable dragué du fond de la mer du Nord. Ce sable faisait autrefois partie d’une vaste étendue de steppes sèches et froides reliant le Royaume-Uni et les Pays-Bas, lorsque le niveau de la mer était beaucoup plus bas qu’aujourd’hui.

Notons que les humains modernes n’étaient pas encore présents dans la région à cette époque. Son origine est donc bel et bien néandertalienne. L’environnement étant par ailleurs très rude à l’époque, il est à penser que cet outil était dédié à la découpe de plantes, ou au dépeçage d’animaux dans le but de se protéger du froid.

Les chercheurs notent également que le fait de consacrer tant de temps et d’efforts à la fabrication d’un tel outil – qui n’était pas utilisé pour la chasse – suggère que le goudron de bouleau était utilisé plus largement par Néandertal qu’on ne le pensait. « Il aurait pu être un élément essentiel des trousses à outils de l’âge de la pierre », concluent les chercheurs.

Source

Articles liés :

Les otites ont-elles eu raison de l’Homme de Néandertal ?

En forniquant avec Neandertal, nous sommes devenus plus sensibles aux allergies

Pourquoi les Néandertaliens avaient-ils des visages si différents des nôtres ?