in

Un nouvel espoir (inattendu) dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques

Staphylococcus aureus, résistante à la méthicilline. Crédits : pixnio

Une équipe de chercheurs annonce avoir découvert, dans un sol nord-irlandais, une toute nouvelle souche de bactéries capable de lutter efficacement contre quatre des six super-bactéries les plus résistantes aux antibiotiques du monde.

La résistance aux antibiotiques est un problème de plus en plus grave. Les bactéries résistantes pourraient en effet tuer jusqu’à 10 millions de personnes par an d’ici 2050, soit quasiment autant que le cancer. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrit d’ailleurs le problème comme “l’une des plus grandes menaces pour la santé mondiale et la sécurité alimentaire ». La nature s’adapte, nous devons donc en faire autant. Comment faire alors pour “surprendre” ces différentes souches résistantes aux traitements actuels ? Selon une récente étude, un nouvel allié pourrait se trouver en Irlande du Nord, en pleine terre. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Frontiers in Microbiology.

Terres occupées par des druides

Une équipe de chercheurs de la faculté de médecine de l’Université de Swansea (Royaume-Uni), explique en effet avoir analysé les sols de la région de Fermanagh, en Irlande du Nord (Boho Highlands). Les lieux, tapissés de prairies alcalines, sont connus en médecine traditionnelle pour leurs propriétés curatives. L’idée consiste à prendre une poignée de terre et de l’envelopper dans une étoffe. Appliquée sur les dents ou la tête, celle-ci permettrait alors de soulager les maux. Cette région était d’ailleurs auparavant – il y a environ 1500 ans – occupée par les druides, notent les chercheurs.

Plusieurs échantillons ont alors révélé une toute nouvelle souche de bactéries, depuis nommée Streptomyces sp. myrophorée. Après analyses, il s’est avéré que cette nouvelle souche pouvait lutter efficacement contre quatre des six plus dangereuses super-bactéries : Enterococcus faecium (ERV) résistante à la vancomycine, Staphylococcus aureus, résistante à la méthicilline (SARM), ainsi que Klebsiella pneumonia et Carbenepenem, toutes les deux également résistantes aux traitements proposés.

bactéries
Staphylococcus aureus, résistante à la méthicilline. Crédits : Pixnio

« La solution à ce problème très moderne réside peut-être dans la sagesse du passé »

« Cette nouvelle souche de bactérie est efficace contre 4 des 6 agents pathogènes les plus résistants aux antibiotiques, y compris le SARM, confirme Paul Dyson, de la faculté de médecine de l’Université de Swansea. Notre découverte constitue une avancée importante dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Nos résultats montrent que le folklore et les médecines traditionnelles méritent d’être étudiés dans la recherche de nouveaux antibiotiques, poursuit-il. Scientifiques, historiens et archéologues peuvent tous contribuer à cette tâche. Il semble qu’une partie de la solution à ce problème très moderne réside peut-être dans la sagesse du passé ».

Pour l’heure, les chercheurs n’ont fait qu’une observation. Les mécanismes sous-jacents permettant de stopper la croissance des agents pathogènes restent encore inconnus, mais l’équipe compte bien poursuivre les recherches dans le but de mettre point de nouveaux médicaments.

Source

Articles liés :

La liste des 12 superbactéries résistantes aux antibiotiques qui inquiète l’OMS

Découverte d’une molécule pour mettre fin à la résistance aux antibiotiques ?

Les surfeurs seraient plus exposés aux bactéries résistantes aux antibiotiques