in

Un nouveau système de traitement de l’eau des piscines entièrement naturel !

Crédits : Engin_Akyurt / Pixabay

Il y a quelques mois, deux sociétés françaises ont scellé un partenariat assez intéressant. Leur objectif commun était d’associer l’électrolyse et les UV pour mettre au point un système de traitement de l’eau de piscine 100 % naturel. Le fait est que ce dernier ne requiert aucunement l’utilisation d’agents chimiques.

Un nouveau système 2 en 1

Avoir une piscine à la maison implique évidemment un entretien. Systématiquement, il est question de traiter l’eau afin d’éliminer les bactéries et autres algues qui s’y trouvent. Encore massivement utilisé, le chlore peut causer des gênes chez les personnes telles que des irritations aux yeux, des démangeaisons ou encore une déshydratation de la peau. Le chlore est également une source de pollution au niveau des sols, des cours d’eau et représente un danger pour la faune.

Dans un communiqué publié en novembre 2020, BIO-UV Group annonçait un partenariat avec Pool Technologie. Leur objectif ? Élaborer un système de traitement se passant de chlore en associant deux technologies les ultraviolets et l’électrolyse. Bio-UV a développé un réacteur UV spécifique et Pool Technologie, un électrolyseur fonctionnant avec très peu de sel.

traitement piscine UV electrolyse
Crédits : BIO UV Group

Les deux technologies se complètent

Les deux sociétés ont récemment présenté leur système dans lequel l’eau est à la fois désinfectée et désinfectante. Entièrement naturel, le système en question est simple d’installation et d’utilisation. Le duo ultraviolets-electrolyse est semble-t-il très efficace grâce aux avantages des deux technologies. Le procédé de traitement par électrolyse transforme au moyen d’électrodes une certaine quantité de sel en chlore naturel et soude caustique. Généralement, cette quantité de sel se situe entre 4 et 6 gr/L. Grâce à leur bonne rémanence, le chlore et la soude se transforment à nouveau en sel sous l’effet des UV. L’eau se désinfecte donc naturellement. En revanche, deux inconvénients existent et pourraient rebuter : un pH fluctuant ainsi qu’une eau au goût salé.

Concernant les UV (de type C), ceux-ci détruisent les micro-organismes présents dans l’eau comme les bactéries, algues et autres moisissures. Depuis longtemps, ce traitement est utilisé seul. En revanche, elle nécessite l’utilisation d’une faible quantité de chlore (ou de brome) afin que l’eau soit également désinfectante. Or, le traitement électrolyse vient apporter sa touche sur ce point précis.

Enfin, équiper sa piscine de ce genre de système n’est peut-être pas pour toutes les bourses. En effet, le prix se situe entre 2 500 et 3 000 euros selon le modèle. Toutefois, l’installation a seulement besoin d’un faible entretien et n’utilise pas de produits supplémentaires. Il est donc fort possible que cet investissement soit assez vite rentabilisé par rapport à d’autres systèmes.