in

Un nouveau reptile du Trias découvert au Brésil

Stenoscelida aurantiacus reptile
Crédit : Matheus Fernandes

Des chercheurs de l’Université fédérale de Santa Maria ont identifié une nouvelle espèce de reptile de l’ère triasique récemment découverte sur un site de fouilles au Brésil. L’animal, qui évoluait il y a environ 230 millions d’années, mesurait près de 1,5 mètre de long. Les détails de l’étude sont publiés dans le Journal of Systematic Palaeontology.

Les protérochampsides sont des archosauriformes carnivores non archosaures caractérisés par un museau allongé. Les archives fossiles de ce clade endémique d’Amérique du Sud s’étendent du Carnien précoce au Carnien tardif, durant la période du Trias (252 millions – 200 millions d’années). L’analyse de ces animaux est essentielle pour tenter de comprendre l’origine et l’évolution des traits des archosauriens. Malheureusement, les éléments de leurs membres postérieurs sont généralement mal conservés. Ainsi, ils manquent encore des descriptions détaillées. D’où l’intérêt de cette étude.

Une équipe dirigée par Rodrigo Temp Müller, de l’Université fédérale de Santa Maria, annonce en effet avoir partiellement comblé cette lacune avec la description d’un nouveau membre de ce clade représenté par un membre postérieur complet et bien conservé. Le fossile a été découvert sur le site de fouilles du Rio Grande do Sul, au Brésil, qui a déjà fourni un grand nombre d’ossements de dinosaures.

Un petit mosasaure sur pattes

Les restes de reptiles, cependant, ont toujours été rares dans la région. Les chercheurs ont donc été surpris d’en trouver un complet, d’autant que celui-ci semblait appartenir à un animal inconnu. D’après la roche entourant ces ossements, ce reptile aurait évolué il y a environ 230 millions d’années. À cette époque, les dinosaures commençaient seulement à parcourir la Terre.

Stenoscelida aurantiacus reptile
Les restes fossiles de l’animal. Crédit : Rodrigo Temp Müller

Une analyse ultérieure du fossile a montré qu’il appartenait à une ancienne classe de reptiles appelés protérochampsides. Notez que malgré des caractéristiques physiques similaires à celles des crocodiles et des alligators modernes, ils n’ont aucun degré élevé de parenté avec eux.

Les chercheurs ont également confirmé que le fossile représentait une nouvelle espèce désormais nommée Tenoscelida aurantiacus.

Stenoscelida aurantiacus reptile
Une reconstitution de Stenoscelida aurantiacus. Crédit : Maurício S. Garcia/Matheus Fernandes

Sur la base de la taille du fossile, l’équipe estime que la créature mesurait environ 1,40 mètre de long et qu’elle était quadrupède. Physiquement, imaginez un petit mosasaure (reptile marin) sur pattes. Ils soupçonnent également, sur la base d’espèces similaires de l’époque, que l’animal était carnivore. Enfin, les points de fixation musculaire suggèrent que le reptile était assez musclé, et que sa construction générale se prêtait à une vie semi-aquatique.