in

Un nouveau cousin du T-Rex découvert

Crédits : Andrey Atuchin

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié une toute nouvelle espèce de théropode. Un (petit) cousin du T-Rex qui vivait il y a 92 millions d’années. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature Ecology & Evolution.

Avec ses 0,9 mètre à hauteur de hanches, ses 2,7 mètres de long et ses 40 kilos tout mouillé, Suskityrannus hazelae ne présentait pas vraiment le même gabarit que son célèbre et plus jeune cousin, le T-Rex. En revanche, l’animal était également carnivore, s’attaquant probablement à de petits animaux. Mais ne vous fiez pas aux apparences. Malgré sa petite taille, l’analyse de sa mâchoire suggère qu’une simple morsure pouvait être redoutable. Ce nouveau spécimen, qui évoluait dans ce qui est maintenant l’Utah il y a environ 92 millions d’années, serait mort à l’âge de trois ans.

Une espèce intermédiaire

« Suskityrannus nous donne un aperçu de l’évolution des tyrannosaures juste avant qu’ils envahissent la planète, affirme le chercheur Sterling Nesbitt. Il appartient également à cette faune de dinosaures emblématiques du Crétacé, parmi lesquels figurent le Tricératops, ou encore les dinosaures à bec de canard comme Edmontosaurus ».

S. hazelae est une espèce intermédiaire, entre les premiers petits tyrannosauroïdes apparus il y a 150 millions d’années, et les derniers grands tyrannosauridés, apparus il y a 81 millions d’années. Suskityrannus hazelae, par ailleurs, ne serait pas un ancêtre direct du T-Rex. Les paléontologues pensent plutôt que ces deux espèces ont divergé d’un ancêtre commun. Probablement au cours du Crétacé inférieur, il y a environ 100 millions d’années.

dinosaure
Les ossements retrouvés de Suskityrannus hazelae, un cousin du T-Rex qui vivait il y a 92 millions d’années. Crédits : Sterling Nesbitt/Virginia Tech

Les chercheurs expliquent avoir découvert, à la base, deux squelettes partiels. Le premier fut mis à jour en 1997 (une partie de crâne), à l’ouest du Nouveau-Mexique. Le deuxième spécimen, plus complet, fut découvert en 1998 sur le même site. Pendant plusieurs années, les chercheurs ont cru être en présence d’ossements de Dromaeosauridae, une famille de dinosaures ressemblant à des oiseaux. Le Velociraptor est le plus connu. À la fin des années 1990, les proches parents du T-Rex n’étaient en effet pas encore très bien connus.

Depuis, de nombreux cousins ont été découverts, menant les paléontologues à ré-analyser les ossements. Il y a quelques semaines par exemple, une équipe de paléontologues annonçait la découverte d’un autre cousin du T-Rex sur le même site. Moros intrepidus, un petit théropode d’un mètre de haut environ, évoluait dans la même région il y a environ 96 millions d’années.

Source

Articles liés :

Découverte d’un “cimetière” de dinosaures vieux de 220 millions d’années

Des petits poissons morts le jour où les dinosaures ont disparu ont été retrouvés

85 empreintes de dinosaures découvertes en Angleterre