in ,

Un nouveau coléoptère identifié en raison de son étonnant pénis !

Crédits : Wikipedia

Dans un cimetière de New York, des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de coléoptère. Or, sa principale caractéristique est son pénis, dont la forme a été jugée plutôt étrange. Cette nouvelle espèce a été découverte par hasard dans le cadre d’un programme de surveillance d’arbres en mauvais état dans le cimetière.

Un coléoptère inconnu

Selon un article du Brooklyn Paper publié le 30 juillet 2019, des chercheurs du Service National des Forets américain ont découvert une nouvelle espèce de coléoptère. Cette trouvaille a été faite dans le cimetière de Green-Wood (300 hectares) dans le quartier de Brooklyn, à New York. Selon cette information également reprise par le New York Times, les chercheurs ont prélevé 1 500 spécimens de coléoptères à des fins d’analyse. Or, cette collecte a été effectuée entre 2017 et 2018 dans le cadre d’un programme de surveillance d’arbres endommagés dans le cimetière.

Lors des analyses, les scientifiques ont noté qu’un des coléoptères ne correspondait pas du tout aux espèces habituelles et était par conséquent inconnu. Des tests ADN ont ensuite été pratiqués, et la nouvelle espèce a été confirmée. Il faut savoir que l’élément ayant permis de l’identifier n’est autre que son pénis. En effet, celui-ci a une forme différente des autres qui est surtout qualifiée d’étrange !

Baptisée Agrilus 9895, cette nouvelle espèce de coléoptère a été repérée grâce à la forme étrange de son pénis, qualifiée d’unique !
Crédits : National Forest Service

Des soucis écologiques à New York

Cette nouvelle espèce fait néanmoins partie d’une famille bien connue, à savoir les Agrilus regroupant plus de 3 000 espèces. Comme ses pairs, ce coléoptère baptisé grossièrement Agrilus 9898 serait arrivé d’Europe par bateau dans des caisses d’expédition en bois (ou des arbres importés). Néanmoins à l’extérieur, ce petit nouveau évolue sur les hêtres, ce qui n’est cependant pas le cas des autres Agrilus.

D’une manière générale, les chercheurs sont heureux d’avoir identifié une nouvelle espèce. Toutefois, ces derniers estiment que tous les coléoptères sont susceptibles de causer des problèmes écologiques à New York. Effectivement, ceux-ci creusent des trous dans les arbres et causent leur mort après y avoir déposé leurs larves. Celles-ci sont xylophages et se nourrissent donc exclusivement de bois !

Articles liés :

Découverte d’un coléoptère pris au piège dans l’ambre depuis 99 millions d’années

Participez à un programme scientifique en signalant les vers luisants de votre jardin !

Comment la 5G pourrait-elle causer la perte des insectes ?