in

Un navire immortalise la chute d’un météore près de la Tasmanie !

Crédits : capture YouTube / India Meteor Observation Network

Récemment, un navire a capturé en direct des images impressionnantes en immortalisant la chute d’un météore dans l’océan Austral, au sud de la Tasmanie (Australie). En tombant, l’objet a généré un éclair de soleil translucide transperçant le ciel.

Un véritable coup de chance

Le 18 novembre 2020, le paquebot RV Investigator naviguait près de la Tasmanie (Australie). Ce navire appartenant à la Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO) était en mission. Comme l’explique un communiqué officiel de l’organisation, son objectif était de cartographier les fonds marins, notamment à l’aide d’une caméra fonctionnant en continu.

À 21 h 30, le navire a filmé en direct la chute d’un météore près des côtes à environ 120 km au sud d’Hobart, capitale de la province. Le hasard du moment a fait que l’objet a généré un éclair de soleil translucide transperçant le ciel. Pour le chef de bord John Hooper, avoir immortalisé cet instant en direct est un véritable coup de chance. L’intéressé a également indiqué que la taille et la luminosité du météore étaient incroyables.

météore tasmanie
Crédits : capture YouTube / India Meteor Observation Network

Un morceau d’astéroïde ?

Pour Glen Nagle du CSIRO Astronomy and Space Science, regarder de telles images est passionnant et rappelle que l’espace est loin d’être vide. L’intéressé a aussi rappelé qu’environ cent tonnes de débris spatiaux naturels pénètrent chaque jour dans l’atmosphère terrestre. En revanche, la plus grande partie reste invisible, car ces débris finissent leur course dans des zones non peuplées, comme ici l’océan Austral. L’expert a également souligné que lorsqu’un météore pénètre dans l’atmosphère terrestre à grande vitesse, le frottement de la roche avec l’atmosphère le fait brûler. Or, il s’avère que de nombreux météores étaient autrefois des astéroïdes voyageant dans l’espace en suivant leur propre trajectoire. Néanmoins, tout change au moment de la rencontre avec la Terre. En subissant l’attraction gravitationnelle de notre planète, les astéroïdes sont attirés vers l’atmosphère et deviennent des météores, dont l’entrée peut être spectaculaire.

Fin septembre 2020, un météore avait d’ailleurs “rebondi” sur l’atmosphère terrestre. Selon le Global Meteor Network, l’objet s’est trouvé au-dessus de l’Allemagne et des Pays-Bas à environ 91 kilomètres d’altitude avant de repartir vers l’espace. Selon les chercheurs, le météore n’avait pas pénétré suffisamment l’atmosphère pour pouvoir brûler et son angle d’entrée était également très bas par rapport à l’horizon. De plus, l’objet filait à 34,1 km/s alors que la vitesse de fuite de la Terre est de 11,2 km/s. Ainsi, la roche se déplaçait suffisamment rapidement pour se défaire de l’attraction gravitationnelle de notre planète.

Voici les images de la CSIRO relayées par l’India Meteor Observation Network :